Moins d'emplois que prévu créés aux États-Unis

Le nombre des embauches dans le secteur privé... (Photo Archives Bloomberg News)

Agrandir

Le nombre des embauches dans le secteur privé en février s'est établi à 212 000 alors que les analystes tablaient sur 220 000 créations d'emplois.

Photo Archives Bloomberg News

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les créations d'emplois aux États-Unis ont ralenti dans le secteur privé en février, selon l'enquête mensuelle publiée mercredi par la société de services informatiques aux entreprises ADP.

Le nombre des embauches s'est établi à 212 000 alors que les analystes tablaient sur 220 000 créations d'emplois.

Mais le chiffre du mois de janvier a considérablement été relevé à la hausse à 250 000 contre 21 000 pour la première estimation.

«Même si les gains d'emplois en février sont moins forts que pendant les mois précédents, la tendance à une croissance solide des embauches au-dessus de 200 000 se poursuit», a affirmé Carlos Rodriguez, PDG d'ADP.

«Ce qui est aussi encourageant, c'est que les créations d'emplois se sont réparties dans un large éventail d'industries clés», a-t-il ajouté.

Pour Mark Zandi, l'économiste de Moody's Analytics, qui compile les statistiques des fiches de paie d'ADP, «la croissance des emplois est forte mais elle ralentit par rapport au rythme torride des derniers mois».

«Les nouvelles embauches sont vastement réparties à travers plusieurs secteurs bien que la chute des prix du pétrole ait commencé à peser sur l'emploi dans le secteur de l'énergie», a noté cet économiste.

Il estime que le marché du travail américain atteindra son taux maximum naturel d'emplois d'ici le milieu de 2016 si ce rythme d'embauches se poursuit.

Selon ADP, le secteur des services a encore une fois été de loin le premier pourvoyeur d'emplois avec 181 000 créations de postes, en recul par rapport à janvier (206 000). Le secteur de la production de biens n'a gagné que 31 000 nouveaux postes.

Les services aux entreprises sont les plus dynamiques (34 000), suivis par le commerce et les transports (31 000) qui a toutefois fort décliné par rapport à janvier (50.000) marquant sans doute les conséquences de la grève des ports sur la côte ouest.

Fait notable, les services financiers ont ajouté davantage d'emplois (20.000) que le mois précédent (15 000) connaissant la plus forte hausse pour ce secteur depuis le pic des achats et prêts immobiliers en mars 2006.

Par taille d'entreprises, ce sont une fois de plus les petites entreprises qui ont créé le plus d'emplois (94.000), suivies par les entreprises de taille moyenne (63 000) et les grandes firmes de plus de 500 salariés (56 000).

Le gouvernement américain publie vendredi ses chiffres officiels sur l'emploi pour février. Les analystes tablent sur un léger tassement des créations d'emplois à 240 000 contre 257 000 le mois d'avant tandis que le taux de chômage devrait perdre un dixième de point à 5,6%.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer