À la recherche des écouteurs parfaits

Navi Cohen et Daniel Blumer, deux jeunes entrepreneurs,... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Navi Cohen et Daniel Blumer, deux jeunes entrepreneurs, ont lancé Revol Technologies en mai dernier. Leur promesse, c'est celle d'une paire d'écouteurs intra-auriculaires sur mesure pour environ 150 ou 200$, comparativement à environ 1000$ pour lesécouteurs sur mesure traditionnels.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Des écouteurs de bonne qualité et, surtout, parfaitement confortables parce que créés sur mesure en quelques minutes à peine, directement par leur utilisateur: c'est l'idée avec laquelle Daniel Blumer et Navi Cohen, deux amis de longue date, ont décidé de se lancer en affaires.

Il y a encore loin de la coupe aux lèvres pour les deux jeunes entrepreneurs, qui ont lancé Revol Technologies en mai dernier et espèrent démarrer une campagne de financement participatif en août prochain. Le produit lui-même devrait officiellement voir le jour au début de 2016.

Leur promesse, c'est celle d'une paire d'écouteurs intra-auriculaires sur mesure pour environ 150 ou 200$, comparativement à environ 1000$ pour les écouteurs sur mesure traditionnels, estiment-ils.

La bonne idée

MM. Blumer et Cohen travaillaient respectivement comme conseiller financier à la CIBC et spécialiste du moulage par injection chez un fabricant de pièces automobiles quand ils ont finalement mis le doigt sur l'idée qui allait leur permettre de se lancer en affaires, comme ils le souhaitaient depuis longtemps.

«Nous nous sommes échangé des idées pendant des années, raconte M. Blumer. Celle-là valait la peine et tombait au bon moment dans nos vies.»

Navi s'était déjà intéressé à l'impression 3D et avait constaté que certains matériaux se prêtaient à un usage dans des écouteurs sur mesure.

«Nous avons beaucoup cherché sur KickStarter pour découvrir que parmi les 10 projets qui ont amassé le plus d'argent l'an dernier, trois étaient reliés à l'audio ou aux écouteurs, explique M. Blumer. C'est logique, parce que les gens passent de plus en plus de temps avec des écouteurs et cherchent une solution confortable.»

D'autres entrepreneurs ont justement opté pour l'impression 3D, mais la méthode choisie par Revol Technologies est plus originale. La pièce acoustique des Revels est enrobée d'une pochette caoutchoutée remplie d'un gel. Après avoir adapté la forme de la pochette à son oreille, l'utilisateur peut, depuis son téléphone intelligent, déclencher un processus chimique qui figera le coussinet en à peine une minute.

«Le fait que ça se déclenche depuis le téléphone intelligent, ça ajoute au facteur cool, estime M. Blumer, parce que les gens aiment tout commander avec leur téléphone.»

Le processus serait sécuritaire et le gel, non dangereux pour l'oreille. Les coussinets seraient remplaçables et ne coûteraient qu'une dizaine de dollars, de sorte qu'on pourrait soit les remouler, soit partager les écouteurs avec quelqu'un en alternant les coussinets.

«C'est la seule solution sur mesure que tu peux réaliser toi-même et qui se fait en quelques minutes», résume M. Blumer.

L'aide de Concordia

Revol Technologies a conclu, à la fin de décembre, une ronde de financement auprès d'investisseurs individuels. Les cofondateurs n'en dévoilent pas le montant, mais ils avaient indiqué en septembre dernier être à la recherche de 250 000$ et concèdent avoir «trouvé ce que nous cherchions».

L'entreprise est hébergée dans l'incubateur District 3, de l'Université Concordia, qui lui fournit une demi-douzaine d'étudiants spécialisés. Elle compte aussi quatre employés, dont deux dont le salaire est en partie payé par le programme Mitacs, qui établit des liens entre les universités et des entreprises.

«District 3 est une très belle opportunité, surtout pour les entreprises de matériel, dit M. Blumer. Ils ont de bons étudiants, qui ont l'esprit qu'il faut pour une start-up.»

-------------

Revol Technologies en bref

Qui: Daniel Blumer, Navi Cohen et une dizaine d'employés ou étudiants.

L'idée: des écouteurs de bonne qualité fabriqués sur mesure pour une fraction du prix et du temps.

L'ambition: devenir un acteur reconnu dans la communauté de l'audio de bonne qualité en offrant le casque d'écoute idéal.

Ils y croient et y ont investi de l'argent: les deux cofondateurs et des investisseurs privés.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer