CGI et six autres entreprises retenues par la marine américaine

La firme montréalaise se présente comme la cinquième... (Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

La firme montréalaise se présente comme la cinquième plus importante entreprise indépendante de services en technologies de l'information et en gestion des processus d'affaires.

Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne

Le Groupe CGI (T.GIB.A) semble en bonne position pour décrocher, au cours des huit prochaines années, d'importants contrats de la marine américaine totalisant 2,5 milliards de dollars américains.

Sa filiale américaine CGI Federal, ainsi que six autres entreprises, ont été retenues pour soumissionner sur des contrats au cours de cette période, notamment afin d'intégrer des applications dans les systèmes des navires de la marine.

Les autres sociétés retenues sont DRS Laurel Technologies, BAE Systems Technology Solutions & Services, General Dynamics C4 Systems, Global Technical Systems, Northrop Grumman Systems Corp. et Serco.

Des améliorations ont déjà été apportées à des vaisseaux de la marine des États-Unis, qui prévoit modifier entre 20 à 30 navires par année.

Un porte-parole de CGI, Sébastien Barangé, a expliqué que la société montréalaise ignorait quelle portion du 2,5 milliards $ US était à sa portée.

Si les contrats sont partagés également entre les sept sociétés, CGI pourrait encaisser 350 millions de dollars américains ou 45 millions par année.

«Nous obtenons le droit d'avoir une portion (des contrats), mais on ne sait pas encore exactement ce qu'elle sera, a dit M. Barangé. C'est une bonne nouvelle parce que c'est un nouveau potentiel de contrats pour nous.»

CGI Federal a également obtenu un mandat dont la valeur est estimée à au moins 10 millions de dollars américains auprès de la marine américaine, a fait savoir M. Barangé.

Les contrats reliés à la défense représentent environ la moitié du chiffre d'affaires annuel de 1,3 milliard de dollars américains de CGI Federal.

Pour Thanos Moschoploulos, de BMO Marchés des capitaux, il s'agit d'une bonne nouvelle pour le Groupe CGI, même si l'entreprise ne sait pas encore ce qu'elle décrochera auprès de la marine américaine.

«Plus CGI est en mesure de soumissionner sur des contrats gouvernementaux, plus cela est positif, puisque l'entreprise étend son secteur d'activité», écrit l'analyste dans un courriel.

La firme montréalaise - dont les revenus annuels sont de plus de 10 milliards de dollars américains - se présente comme la cinquième plus importante entreprise indépendante de services en technologies de l'information et en gestion des processus d'affaires.

Elle emploie quelque 68 000 personnes dans les Amériques, en Europe et en Asie-Pacifique.

À la Bourse de Toronto, l'action de CGI a reculé de 59 cents pour clôturer à 44,05 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer