Les prix à la consommation stagnent aux É.-U.

La Réserve fédérale américaine (Fed) vise un objectif... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

La Réserve fédérale américaine (Fed) vise un objectif d'inflation annuelle de 2% mais se base surtout sur un autre indice calculé sur les dépenses de consommation (PCE). L'indice PCE, généralement légèrement inférieur au CPI, se situait à 1,4% en septembre. Il sera publié pour octobre mercredi 26.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les prix à la consommation ont stagné aux États-Unis en octobre, selon l'indice CPI publié jeudi par le département du Travail.

L'indice des prix à la consommation est resté inchangé par rapport à septembre en données corrigées des variations saisonnières. Les analystes s'attendaient dans leur prévision médiane à ce que les prix reculent légèrement de 0,1%.

Sans l'alimentation et l'énergie, l'indice est en hausse de 0,2%.

Les analystes tablaient sur une hausse plus modeste de 0,1%.

En glissement annuel et en données brutes, l'inflation est restée à 1,7% en octobre, comme les deux mois précédents.

La baisse des prix des carburants s'est creusée à -1,9% effaçant les augmentations observées dans les autres secteurs comme les loyers (+0,2%), les soins médicaux (+0,2%) ou les billets d'avions (+2,4%).

C'est le quatrième mois consécutif de baisse pour les prix des produits énergétiques. Ceux de l'essence ont chuté de 3% en octobre et de 8% au cours des trois derniers mois, a précisé le ministère.

Les prix de l'alimentation ont progressé de 0,1% en octobre, la plus faible augmentation depuis juin. L'indice des produits alimentaires consommés à la maison a toutefois grimpé de 3,3% en glissement annuel, la plus forte hausse depuis avril 2012, a précisé le département du Travail.

La Réserve fédérale américaine (Fed) vise un objectif d'inflation annuelle de 2% mais se base surtout sur un autre indice calculé sur les dépenses de consommation (PCE). L'indice PCE, généralement légèrement inférieur au CPI, se situait à 1,4% en septembre. Il sera publié pour octobre mercredi 26.

Les membres de la Fed ont pris acte du fait que la chute des prix de l'énergie allait «contenir l'inflation à court terme», selon les minutes de la dernière réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) publiées mercredi. Certains craignent même que l'inflation «persiste» plus longtemps sous l'objectif de 2% de la Fed.

Le ministère du Travail a par ailleurs indiqué que le salaire horaire moyen en octobre avait regagné ce qu'il avait perdu le mois d'avant en progressant de 0,1%.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer