La fin d'une époque chez Québecor

Printemps 2012. Le grand patron de Postmedia Paul Godfrey reçoit un appel d'un... (PHOTO ANNE GAUTHIER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ANNE GAUTHIER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Printemps 2012. Le grand patron de Postmedia Paul Godfrey reçoit un appel d'un vieil allié en affaires. Pierre Karl Péladeau est au bout du fil avec une proposition audacieuse: fusionner les journaux de Québecor et Postmedia.

Selon l'idée de M. Péladeau, Québecor (T.QBR.B) et Postmedia (T.PNC.B), déjà les deux plus importants propriétaires de journaux au pays à l'époque, auraient détenu chacun une partie des actions de la nouvelle entité d'affaires. «Nous en avons discuté [chez Postmedia], mais nous avons décidé que ce n'était pas dans notre meilleur intérêt [Postmedia aurait été actionnaire minoritaire, selon une telle formule]. Mais nous sommes revenus plus tard avec l'idée d'une acquisition», dit Paul Godfrey, qui connaît bien les journaux Sun au Canada anglais pour les avoir vendus à Québecor en 1999 alors qu'il était PDG de Sun Media.

Les deux patrons de presse s'entendaient donc sur le diagnostic - il fallait regrouper leurs journaux - , mais pas sur le remède. Puis, Pierre Karl Péladeau a quitté son siège de PDG de Québecor en mai 2013 et ensuite son poste au CA en mars dernier pour se lancer en politique. Dans l'intervalle, son idée de fusion s'est transformée. Et hier, au terme d'une dernière ronde de négociations de plusieurs mois, elle a connu son dénouement: Postmedia achète les 175 journaux et hebdos de Québecor au Canada anglais pour 316 millions de dollars. Québecor ne possède plus que trois quotidiens, tous au Québec (Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec, 24 Heures Montréal).

L'actuel président et chef de la direction de Québecor, Pierre Dion, a fait valoir par communiqué que la «transaction survient à un moment où la presse écrite canadienne se doit absolument d'être consolidée pour assurer sa viabilité».

Revirement

En deux ans et demi, Québecor est toutefois passée d'une entreprise qui voulait agir à titre de consolidateur (avec la fusion proposée à Postmedia par M. Péladeau) à celle qui vend ses journaux. Comment expliquer ce revirement? «Il y avait une réflexion en ce sens-là [de la consolidation], dit Martin Tremblay, vice-président des affaires publiques de Québecor. C'est M. Péladeau qui avait fait le premier appel [il y a deux ans et demi]. Il y a des discussions et la transaction est le résultat de ces discussions. Postmedia est un joueur avec une grande expertise et la volonté d'investir à long terme. Nous sommes convaincus que c'est une bonne chose.»

Déjà propriétaire de neuf journaux d'envergure, dont le National Post et The Montreal Gazette, Postmedia devient - de loin - le plus important propriétaire de journaux au pays. «C'est un gros pari pour l'avenir de cette industrie», reconnaît Paul Godfrey, PDG du groupe de presse. En plus des journaux, Postmedia acquiert aussi les médias en ligne anglophones de Québecor, dont son agence QMI et son site web Canoe. «Canoe pourrait bien être le joyau de cette transaction, dit Paul Godfrey. Dans les médias numériques, la taille est importante et Canoe est le plus important site de nouvelles au pays avec 12 millions de visiteurs uniques par mois. Nous avions besoin de cette taille pour rivaliser avec Google, Facebook, Yahoo! et Twitter.»

Écart négatif de 1,16 milliard

Pour Québecor, cette transaction - qui doit être approuvée par le Bureau de la concurrence - signifierait la fin d'une époque, celle où l'entreprise montréalaise était le plus important propriétaire de journaux au pays. Québecor a payé 1,5 milliard pour ses 175 journaux et hebdos au Canada anglais (983 millions pour Sun Media en 1999, puis 517 millions pour Osprey en 2007) et les a revendus pour 341 millions (316 millions à Postmedia hier et 25 millions pour le Florida Sun en 2003), soit un écart négatif de 1,16 milliard. Québecor indique toutefois avoir fait un investissement rentable en comptant les profits annuels accumulés dans ses états financiers depuis 14 ans (l'entreprise n'a pas divulgué ce chiffre, mais celui-ci doit être supérieur à 1,16 milliard sur 14 ans afin de combler l'écart entre le prix d'acquisition et le prix de vente).

Hier, l'homme qui a donné le premier coup de fil à Paul Godfrey il y a deux ans et demi a préféré ne pas commenter l'annonce de la transaction. Député de Saint-Jérôme et favori pour devenir le prochain chef du PQ, Pierre Karl Péladeau a appris la transaction seulement après son approbation par le C.A. de Québecor (dont il est toujours l'actionnaire de contrôle), a indiqué l'entreprise hier. Les derniers pourparlers se seraient déroulés sans lui, a aussi indiqué Québecor. «Quand la transaction actuelle a commencé à prendre forme, [M. Péladeau] avait déjà fait son entrée en politique», a dit Paul Godfrey, PDG de Postmedia.

----------------

APERÇU DE LA TRANSACTION

Le groupe Postmedia achète de Québecor les journaux anglophones de sa filiale Sun Media pour 316 millions.

> Six quotidiens importants, dont le Toronto Sun, l'Ottawa Sun et le Winnipeg Sun

> 25 petits quotidiens en Ontario, dont le Kingston Whig-Standard, le Peterborough Examiner, le Cornwall Standard Freeholder et le Pembroke Daily Observer

> Deux quotidiens gratuits: 24 Hours Toronto et 24 Hours Vancouver

> Plus de 140 publications communautaires et magazines

> Canoe News, site web d'information hors Québec

> L'usine de QMI (Québecor Média) d'Islington, en Ontario

> 35 propriétés immobilières en Ontario, en Alberta et au Manitoba

> La transaction touchera environ 2400 employés (permanents et temps partiel).

--------------

LES DEUX GROUPES EN BREF

Postmedia Network:

> Fondation: juillet 2010

> Capitalisation boursière: 98,2 millions

> Principaux actionnaires: GoldenTree Asset Management (39,1%), Silver Point Capital (18,9%), Invesco Canada (9%) et Citibank Canada (9%)

> Nombre d'employés: 2800

> Principales publications de Postmedia: Financial Post, National Post, The Vancouver Sun, Calgary Herald et The Montreal Gazette

> Autres filiales: Infomart, Canada.com, Househunting.ca

> Histoire récente: Postmedia a été créé en 2010 après l'achat de la division d'édition de Canwest.

Québecor:

> Année de fondation: 1950, mais sa filiale Québecor Média a vu le jour en 2000.

> Capitalisation boursière: 2,4 milliards

> Principaux actionnaires ordinaires: Beutel, Goodman (16,4%), Letko Brosseau Investment (9,99%), Caisse de dépôt et placement du Québec (5,4%), Manuvie Gestion d'actif (4,1%); par l'entremise d'actions avec droits de vote multiples A, Pierre Karl Péladeau cumule 73,8% des doits de vote de Québecor.

> Nombre d'employés: plus de 15 000

> Participations (incluant Sun Media): 43 quotidiens et plus de 250 hebdomadaires, dont au Québec: 24 heures, Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec

> Autres filiales: TVA, Vidéotron, Canoe, les magasins Archambault, Distribution Select et Le SuperClub Vidéotron, entre autres




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer