É.-U.: baisse des promesses de ventes de logements

Les promesses de ventes de logements aux États-Unis ont baissé davantage que... (Photo archives AFP)

Agrandir

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les promesses de ventes de logements aux États-Unis ont baissé davantage que prévu en août, selon l'Association nationale des agents immobiliers (NAR) lundi.

Elles ont reculé de 1% en août en données corrigées des variations saisonnières alors que les analystes tablaient sur un recul de 0,2%.

À 104,7, l'indice des promesses de ventes reste à son second meilleur niveau en un an, note l'organisation professionnelle. Il reste toutefois de 2,2% en dessous de son niveau il y a un an en août 2013. En août, toutes les régions étaient en baisse sauf l'ouest du pays.

Selon Lawrence Yun, économiste en chef de l'association, «la reconnaissance qu'on est entré dans un environnement où les taux d'intérêt vont probablement monter a provoqué une certaine hésitation parmi les investisseurs le mois dernier».

«Ceux-ci marquant le pas, le marché s'est appuyé principalement sur les acheteurs traditionnels et les primo-accédants à la propriété qui ont besoin d'un emprunt immobilier pour l'achat d'un logement», a-t-il noté.

Ceux qui achètent pour la première fois leur logement sont toutefois moins nombreux proportionnellement qu'avant la crise, souligne l'association. Depuis deux ans, ils ne représentent que moins d'un tiers des acheteurs.

L'organisation professionnelle mise néanmoins sur un retour sur le marché des primo-accédants malgré «le resserrement des conditions de crédit et la hausse inévitable des taux d'intérêt».

«Les perspectives de l'emploi pour les jeunes s'améliorent et leurs revenus semblent enfin progresser», a affirmé l'économiste de l'organisation. «Ces progrès dans l'emploi et les revenus vont aider au remboursement des emprunts étudiants et mettre ceux qui achètent pour la première fois en meilleure position, ce qui devrait dynamiser la croissance des ventes dans les années à venir», a-t-il assuré.

L'indice des promesses de vente est un indicateur avancé du marché immobilier puisqu'il rend compte de transactions qui seront formalisées souvent un ou deux mois plus tard.

Pour l'ensemble de 2014, la NAR prévoit que les reventes de logements, qui représentent en nombre de transactions l'essentiel du marché immobilier américain, seront toutefois en baisse de 3% par rapport à l'année passée avec 4,94 millions de transactions, contre 5,09 millions en 2013.

Le prix médian d'une maison ancienne devrait grimper de 5% à 6% cette année et de 4% à 5% l'année prochaine.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer