É.-U.: la hausse de l'activité manufacturière ralentit en août

L'activité manufacturière de la région de New York a continué de progressé en... (PHOTO LUKE SHARRETT, BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO LUKE SHARRETT, BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

L'activité manufacturière de la région de New York a continué de progressé en août mais à un rythme ralenti, selon l'indice Empire State publié vendredi par l'antenne de New York de la Réserve fédérale américaine (Fed).

L'indice a perdu 11 points pour atteindre 14,7, alors que les analystes s'attendaient à un recul moins prononcé à 15,5. En juillet, l'indice avait atteint un plus haut en quatre ans.

Au sein de l'indicateur, la composante des nouvelles commandes a perdu presque 5 points à 14,1 tandis que celui des livraisons a gagné un point à 24,6, un plus haut depuis plusieurs années, a précisé la Fed de New York.

Les conditions étaient mitigées, la composante indice de l'emploi reculant légèrement alors que l'indice des heures travaillées était en hausse modérée.

Les perspectives pour les six prochains mois étaient positives aux yeux des producteurs manufacturiers de la région, assure l'institution.

La production industrielle continue de progresser

WASHINGTON - La production industrielle aux États-Unis a poursuivi sa progression en juillet pour le sixième mois consécutif, selon les chiffres publiés vendredi par la Réserve fédérale (Fed).

Elle a augmenté de 0,4 % sur un mois, en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes tablaient sur une hausse légèrement moins marquée de 0,3 %.

La production manufacturière a grimpé de 1 %, la plus forte hausse depuis février.

Au sein de cette catégorie, la production d'automobiles et de pièces détachées a fait un bond de 10,1 %, souligne la Réserve fédérale.

La production minière, qui progresse depuis neuf mois, est en hausse de 0,3 % en juillet.

Celle d'électricité et des services publics a décliné de 3,4 % alors que l'été est plus doux qu'à l'ordinaire ayant restreint la demande d'air conditionné, ajoute la Fed.

Sur un an, la production industrielle américaine dans son ensemble est en hausse de 5 %. Celle des mines a fait un bond de 8,6 % sur un an, tandis que la production manufacturière est en progression de 4,9 %. Celle des services publics a décliné de 1 % sur douze mois.

Le taux d'utilisation des capacités industrielles se situe par ailleurs à 79,2 % en juillet, soit 0,1 point de plus qu'en juin. C'est toujours bien en dessous de la moyenne enregistrée entre 1972 et 2013 (80,1 %).

Baisse inattendue du moral des ménages en août

WASHINGTON - Le moral des ménages américains a baissé en août, décevant les attentes des analystes, selon la première estimation vendredi de l'indicateur établi par l'Université du Michigan.

Il a atteint 79,2 en août, le plus bas niveau depuis novembre 2013, contre 81,8 le mois précédent.

Les analystes s'attendaient à ce qu'il soit proche de la stabilité à 81,7.

Pour Ian Shepherdson, analyste pour Pantheon Macroeconomics, cette chute de la confiance reflète le déclin de la bourse fin juillet et début août.

«Les composantes de l'indice du Michigan sont très sensibles aux mouvements du prix des actions. Je m'attends à un rebond en septembre», a affirmé cet analyste.

L'indice concurrent établi par le Conference Board, publié fin juillet pour ce mois-là, avait pour sa part affiché un bond spectaculaire du moral en juillet, gagnant 4,5 points par rapport à juin à 90,9.

L'université du Michigan publie sa deuxième estimation du moral des consommateurs pour août, le 29 août.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer