Exclusif

Osheaga: les tarifs hôteliers explosent à Montréal

Avec des têtes d'affiche comme Outkast, Jack White... (PHOTO BARRY BRECHEISEN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Avec des têtes d'affiche comme Outkast, Jack White (notre photo) et Lorde, Osheaga est devenu depuis neuf ans un des rassemblements les plus populaires de la métropole.

PHOTO BARRY BRECHEISEN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La popularité du festival Osheaga représente une manne inespérée pour les hôteliers. Le tarif moyen des chambres a bondi de 34% ce week-end à Montréal, trois fois plus qu'à la même période l'an dernier, alors qu'un hôtel a augmenté ses prix... de plus de 500%.

Selon les données fournies à La Presse Affaires par le site web spécialisé Trivago, le tarif moyen s'établira à 229$ pendant les trois jours d'Osheaga, comparativement à 171$ le week-end précédent. L'an dernier, la hausse observée pendant le festival était d'à peine 11%.

«L'événement semble désormais avoir un grand impact sur les tarifs hôteliers de la métropole, ce qui, en soi, démontre un important engouement pour le jeune festival», souligne Claude Paradis, porte-parole de Trivago au Canada.

Avec des têtes d'affiche comme Outkast, Jack White et Lorde, Osheaga est devenu depuis neuf ans un des rassemblements les plus populaires de la métropole. Le festival attirera plus de 135 000 spectateurs de demain à dimanche, dont 70% proviennent de l'extérieur du Québec, selon evenko.

«Il y a vraiment beaucoup de monde dans les hôtels, et cette clientèle-là, ce n'est pas seulement des gens de 18 à 25 ans. Il y a aussi des gens de 25 à 40 ans», observe Pierre Bellerose, vice-président de Tourisme Montréal.

Ceux qui ont attendu à la dernière minute pour trouver un hébergement devront délier les cordons de leur bourse... ou faire du camping. Une recherche effectuée mardi sur le site populaire Expedia.ca montrait qu'à peine quelques hôtels offraient encore des chambres.

En comparant le prix moyen à celui affiché pendant le week-end du 22 au 25 août - toujours en période estivale -, on remarque dans plusieurs hôtels des écarts de prix de plus de 100%. Un petit établissement deux étoiles, le Stay centre-ville, affiche pour sa part un tarif de 360$ la nuit pendant Osheaga, alors que ses tarifs standards démarrent à 55$. L'écart atteint ici 555%.

Osheaga a mis sur pied un système d'hébergement qui offre 1000 chambres d'étudiants à bas prix, mais cela ne suffit pas à la demande. Selon les organisateurs du festival, le taux d'occupation atteint ainsi 98% ce week-end dans les hôtels montréalais.

La manne sur Airbnb

Dans ce contexte de rareté, plusieurs festivaliers se tournent vers les sites de location d'appartements comme Airbnb. Charles, jeune professionnel qui possède un condo d'une chambre dans le Plateau Mont-Royal, a découvert avec surprise l'engouement pour Osheaga lorsqu'il s'est inscrit sur le site, il y a deux mois.

«J'ai dû avoir une quinzaine de demandes pour le week-end d'Osheaga, alors qu'en général, j'en reçois deux ou trois, a-t-il confié, à condition de garder l'anonymat. Plusieurs voyageurs m'ont confirmé qu'il ne restait plus aucune place disponible en ville.»

Confiant d'obtenir un fort prix, Charles a fait passer ses tarifs de 100 à 225$ la nuit. «Je ferai 700$ pour le week-end. Et je n'ai aucun scrupule: j'aurais facilement pu augmenter mon prix à 300$ la nuit.»

Gros week-end

Comme l'an dernier, le week-end d'Osheaga coïncide avec la tenue de la Coupe Rogers, du festival Divers-Cité et de Fantasia. En plus de ces événements, au moins un congrès important se déroule en ville cette fin de semaine, ce qui en fait l'une des plus occupées de l'année.

«En dehors du Grand Prix, en général, on ne voit pas ça», souligne Pierre Bellerose, de Tourisme Montréal.

En fait, Osheaga est maintenant au deuxième rang des événements qui génèrent les plus fortes hausses de tarifs hôteliers, derrière le Grand Prix de Formule 1. La grand-messe automobile entraîne une hausse moyenne de 105%, selon les données fournies par Trivago, comparativement à 34% pour Osheaga.

Les autres festivals musicaux de la métropole génèrent, quant à eux, des augmentations de prix moindres. Pendant le Festival de jazz, la plus forte hausse a été de 15% cette année, tandis que les FrancoFolies n'ont produit aucun effet sur les prix, soutient l'analyse de Trivago.

La présidente de l'Association des hôtels du Grand Montréal n'était pas disponible pour répondre à nos questions.

---------------

PROVENANCE DES SPECTATEURS (2012) (1)

> Ces touristes-excursionnistes résident à 40 km et plus de Montréal.

> 64% sont des touristes excursionnistes dont la provenance se décline ainsi : 5% proviennent des autres régions du Québec; 49% d'une autre province canadienne; 8% des États-Unis ; 2% d'autres pays.

> 61% des spectateurs sont des touristes et 3% des excursionnistes.

1 : SOM Recherches et sondages. Étude sur le profil et la provenance des festivaliers du Festival Osheaga 2012, septembre 2012.

----------------

DES PRIX QUI EXPLOSENT

Nous avons comparé les prix affichés (prix moyen par nuit) par divers hôtels montréalais, entre le

week-end d'Osheaga et un autre week-end de l'été 2014. Les différences sont énormes.

Week-end du Week-end Écart de prix (en%)

1er au 4 août * du 22 au 25 août

Plateau Royale - 2,5 étoiles 340$ 117$ 191%

Hôtel Espresso - 3 étoiles 333$ 152$ 119%

Ruby Foo's - 3,5 étoiles 299$ 143$ 109%

Residence Inn by Marriott Montreal

(Westmount) - 3 étoiles 369$ 182$ 103%

Le Nouvel Hôtel - 3 étoiles 326$ 186$ 75%

Et un cas extrême...

Hôtel Stay Centre-Ville - 2 étoiles 360$ 55$** 555%

* Prix affichés sur le site Expedia.ca en date du 29 juillet 2014

** Cet hôtel n'avait pas de chambres disponibles pendant le week-end du 22 août, mais dans ses publicités,

il affiche un prix courant aussi bas que 55$ par nuit.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Nick Cave, 20 000 jours plus tard...

    Osheaga

    Nick Cave, 20 000 jours plus tard...

    Plus de 20 000 jours passés sur Terre. À dire. Écrire. Chanter. Mythifier. Se transformer. Mi-cinquantaine, Nick Cave, qui sera en spectacle à... »

  • Osheaga: encore du nouveau pour les festivaliers

    Osheaga

    Osheaga: encore du nouveau pour les festivaliers

    Alors qu'Osheaga affiche complet ou presque, le promoteur evenko doit constamment améliorer «l'expérience du festivalier» pour que «le festival... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer