Pioneer va fusionner une partie de ses activités avec Onkyo

Le groupe japonais d'équipements audiovisuels et systèmes électroniques pour... (Photo: Agence France-Presse)

Agrandir

Photo: Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Tokyo

Le groupe japonais d'équipements audiovisuels et systèmes électroniques pour automobiles Pioneer a annoncé mardi qu'il s'apprêtait à fusionner un pan de ses activités de produits de divertissement de salon avec celles de son compatriote Onkyo associé à un fonds d'investissement asiatique.

Pioneer s'est entendu avec Onkyo pour entamer des négociations en vue de rapprocher une partie de leurs activités de produits audiovisuels de salon, et pour que le fonds Baring Private Equity Asia prenne 51% de sa filiale à 100% Pioneer Home Electronics qui produit des ensembles audio et de cinéma maison, des platines DVD, des téléphones de maison ou encore des cadres photo numériques.

Les 49% restants seront répartis entre Pioneer (et peut-être Onkyo) selon un schéma qui n'est pas encore déterminé.

La marque Pioneer est certes très connue pour ses chaînes haute-fidélité, ses systèmes de cinéma à domicile et autres appareils audiovisuels de salon, mais ce n'est pas eux qui la font vivre, bien au contraire, d'autant que Pioneer a cessé de fabriquer des téléviseurs. Ils ne génèrent plus qu'un cinquième du chiffre d'affaires du groupe.

Depuis plusieurs années, Pioneer a transféré ses ressources sur le développement d'autoradios et de systèmes de radionavigation, qui représentent aujourd'hui son activité la plus importante.

Il fabrique et vend aussi avec succès une gamme d'appareils de mixage et effets audio pour disc-jockeys (DJ), une activité qui rapporte et qu'il entend a priori conserver.

«De grands changements se sont produits dans l'univers audio du fait du passage de l'ère analogique à l'ère numérique et de l'adoption des baladeurs numériques ou de l'écoute via les ordinateurs», a souligné Pioneer.

De ce fait, Pioneer a eu du mal à garder la même présence, mais espère que l'association de ses technologies à celles d'Onkyo (tout en préservant les deux marques) permettra d'améliorer la compétitivité des deux. L'apport financier du fonds Baring est censé permettre d'élargir les capacités de l'ensemble en termes d'offre et de développement de nouveaux produits.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer