Exclusif

Une chaîne musicale et une expansion européenne pour Stingray

Eric Boyko, PDG de l'entreprise montréalaise Stingray Digital.... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

Eric Boyko, PDG de l'entreprise montréalaise Stingray Digital.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

(PARIS) À défaut de MusiquePlus, l'entreprise montréalaise Stingray Digital vient d'acheter une chaîne de télé musicale aux Pays-Bas.

Ce n'est pas que Stingray croit davantage aux succès d'une chaîne musicale axée sur les vidéoclips en Europe plutôt qu'au Québec. L'entreprise, dont le siège social est situé dans le Vieux-Montréal, a plutôt acquis Lite TV, une chaîne de vidéoclips aux Pays-Bas, dans le cadre d'une transaction plus large visant à augmenter le nombre d'abonnés de ses chaînes musicales Galaxie en Europe. En achetant l'entreprise néerlandaise Archibald Media Group, Stingray Digital fait passer de 11 à 15 millions le nombre de ses abonnés en Europe. La transaction d'environ 10 millions de dollars sera annoncée officiellement aujourd'hui.

«Avec cette transaction, nous devenons le leader [en matière de chaînes musicales comme Galaxie] aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg. Ce sont trois marchés matures où notre présence n'était pas très importante avant cette transaction», dit Eric Boyko, président et chef de la direction de Stingray Digital.

Un leader mondial

Possédant les chaînes Galaxie, Karaoke Channel et Concert TV, Stingray rivalise pour le titre de leader mondial des chaînes musicales de télé spécialisées avec l'américaine Music Choice USA. Une fois cette acquisition - la vingtième de l'entreprise - officiellement conclue, Stingray Digital, qui possède un bureau à Londres, gardera le bureau d'Archibald Media à Amsterdam, qui disposera pour l'instant d'une demi-douzaine d'employés. Stingray compte environ 200 employés dans le monde. «Nous avons une présence partout en Europe, et Amsterdam est une ville centrale pour servir nos clients», dit Eric Boyko.

Au Québec, Stingray Digital a passé son tour quand Bell a mis en vente les chaînes de télé MusiquePlus et MusiMax, l'an dernier, afin de pouvoir acheter Astral. Bell a conclu une entente avec V Médias, l'entreprise dirigée par Maxime Rémillard, pour l'achat des deux chaînes (la transaction doit être approuvée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes avant d'être officialisée).

Aux Pays-Bas, Stingray a été en quelque sorte forcée d'acheter la chaîne de télé spécialisée dans les vidéoclips Lite TV pour compléter la transaction avec Archibald Media. «Pour acheter les contrats d'abonnement d'Archibald, il fallait aussi acheter ses chaînes de télé», dit Eric Boyko.

Plusieurs acquisitions

Fondée en 2007 à Montréal, Stingray a fait plusieurs acquisitions d'envergure récemment, dont les 20 millions de contrats d'abonnement des chaînes musicales de son concurrent Mood Media en Amérique centrale et en Amérique du Sud, en janvier dernier. Cette transaction avait fait passer Stingray d'environ 85 à 105 millions d'abonnés dans plus de 110 pays pour ses chaînes musicales Galaxie, Karaoke Channel et Concert TV.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer