• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Le fondateur d'Acer se retire après avoir piloté la transformation du groupe 

Le fondateur d'Acer se retire après avoir piloté la transformation du groupe

Stan Shih a annoncé qu'il quitterait bientôt ses... (Photo Bradley Kanaris, archives Bloomberg)

Agrandir

Stan Shih a annoncé qu'il quitterait bientôt ses fonctions.

Photo Bradley Kanaris, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TAIPEI

Le fondateur d'Acer, le fabricant taïwanais d'ordinateurs personnels en grande difficulté, Stan Shih, qui avait pris il y a six mois la tête du groupe pour piloter le chantier de sa transformation, a annoncé qu'il quitterait bientôt ses fonctions, a indiqué dimanche l'entreprise, confirmant une information de presse.

Acer a confirmé que Stan Shih prévoyait d'abandonner ses fonctions le 18 juin, soit le jour de l'assemblée générale des actionnaires, à l'occasion de laquelle sera élu son successeur.

L'homme, âgé de 69 ans, a fait cette annonce-surprise lors d'une rencontre avec des journalistes, a rapporté le quotidien United Evening News.

Il a expliqué que des talents plus jeunes seraient promus à la tête des différentes divisions du groupe, qui est en pleine transformation pour tenter de faire face à la chute de ses ventes: le groupe a ainsi décidé de mettre l'accent sur l'informatique dématérialisée (cloud computing) au détriment de la fabrication d'ordinateurs personnels.

Ce sera la troisième transformation d'importance de l'entreprise depuis sa fondation en 1976. M. Shih a ajouté qu'il s'attendait à ce qu'Acer «retrouve le chemin de la gloire» d'ici trois ans.

En novembre Stan Shih avait remplacé le président et directeur général J.T. Wang après la démission de ce dernier et de Jim Wong, un autre dirigeant du groupe, consécutive à l'annonce d'une perte nette de 13,1 milliards de dollars taïwanais (328 millions d'euros) au troisième trimestre.

En décembre, M. Shih avait ensuite abandonné sa fonction de directeur général au profit de Jason Chen, qui était responsable des ventes mondiales et du marketing de Taiwan Semiconductor Manufacturing Co, le leader mondial des fabricants de puces électroniques.

Il y a un an, les dirigeants avaient volontairement réduit leurs salaires de 30% pour prendre leur responsabilité dans le redressement de l'entreprise.

Stan Shih avait pris sa retraite en 2004, après avoir édifié une des plus importantes entreprises taïwanaises et la deuxième au niveau mondial. Mais les difficultés d'Acer, confronté à une chute de ses ventes de PC face à la concurrence notamment de l'iPad d'Apple, l'avaient forcé à reprendre du service.

En trois ans, le chiffre d'affaires du groupe a plongé de 43% à 358 milliards de dollars taïwanais (8,7 milliards d'euros), un mouvement inverse à l'envolée des ventes des téléphones intelligents et des tablettes chez ses concurrents.

Sur l'année 2013, Acer a accusé une perte nette de 20,58 milliards de dollars taïwanais (500,11 millions d'euros), après une perte nette de 2,91 milliards en 2012.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer