DHX Media annonce une hausse de ses revenus

Les Télétubbies... (Photo Archives Associated Press)

Agrandir

Les Télétubbies

Photo Archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
LuAnn LaSalle
La Presse Canadienne
Montréal

Les plateformes numériques comme Netflix et d'autres revenus tirés de l'octroi de licences devraient contribuer à la croissance de DHX Media (T.DHX), selon le producteur de contenu pour enfants, qui a affiché vendredi une hausse de ses revenus et de ses profits au deuxième trimestre.

Le chef de la direction, Michael Donovan, a expliqué que les familles veulent du contenu pour leurs enfants au moment qui leur convient et sur l'appareil de leur choix, que ce soit un téléviseur ou un appareil branché à Internet.

Lors d'un entretien, M. Donovan a indiqué que l'entreprise était «le plus important fournisseur de contenu pour enfant aux services en ligne de partout, incluant Netflix».

Le site de partage vidéo YouTube est également un important client de l'entreprise de Halifax, qui crée et vend des émissions telles que Caillou ou Les Télétubbies, en plus d'en octroyer des licences. Selon M. Donovan, si vous vendez votre contenu à YouTube, «vous êtes automatiquement partout sur la planète».

DHX Media vend également du contenu à la boutique iTunes, d'Apple.

L'entreprise a vu son bénéfice net atteindre 3,2 millions $ au deuxième trimestre et ses revenus  bondir de 15 pour cent, notamment grâce à une augmentation des revenus liée à l'octroi de licences.

M. Donovan a ajouté que l'entreprise avait également enregistré une croissance du côté de ses produits dérivés.

«Nous avons des centaines et des centaines, pour ne pas dire des milliers, de licences pour des livres, des jouets, des vêtements, des jeux, des applications, ce genre de choses, a-t-il énoncé. La liste des choses pour lesquelles on peut octroyer une licence nécessiterait plusieurs pages et inclut la musique.»

L'entreprise prévoit également «réinventer» l'émission Les Télétubbies, avec ses personnages colorés comme Tinky Winky, Laa Laa et Dipsy. M. Donovan n'a pas pu donner davantage de détails à ce sujet, mais a souligné que le public avait de «nouvelles attentes» et que de nouvelles technologies, comme le 3D, étaient maintenant disponibles.

DHX Media compte environ 500 employés, incluant du personnel de ventes à Toronto et Paris, et M. Donovan prévoit que ce nombre augmentera cette année. Il n'a cependant pas voulu préciser le nombre d'embauches prévues.

DHX a racheté en novembre le populaire Family Channel de Bell Média, dans le cadre d'une transaction en espèces de 170 millions $ qui lui permettait aussi de mettre la main sur les services Disney Junior - tant en anglais qu'en français - et Disney XD. Bell (T.BCE) avait accepté de vendre ces services dans le cadre du processus d'approbation pour sa récente acquisition de la montréalaise Astral Media, le propriétaire original de Family Channel et des services Disney.

L'action de DHX a reculé vendredi de 19 cents, soit 3,7 pour cent, pour clôturer à 4,97 $ à la Bourse de Toronto.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer