Microsoft: Bill Gates pourrait quitter la présidence du CA

Bill Gates pourrait assister en tant que conseiller... (Photo Jean-Christophe Bott, AP/Keystone)

Agrandir

Bill Gates pourrait assister en tant que conseiller sur les questions technologiques et stratégiques Satya Nadella, successeur pressenti de Steve Ballmer au poste de directeur général.

Photo Jean-Christophe Bott, AP/Keystone

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le co-fondateur de Microsoft Bill Gates pourrait quitter la présidence du conseil d'administration dans le cadre de la nomination d'un nouveau patron espérée la semaine prochaine, affirme vendredi le Wall Street Journal en citant une source proche du dossier.

Le conseil d'administration devrait valider la semaine prochaine la nomination d'un candidat interne, le responsable de la branche «informatique dématérialisée et entreprises» Satya Nadella, pour succéder à Steve Ballmer comme directeur général.

M. Nadella, un ingénieur né en Inde et âgé d'une quarantaine d'années, a passé 22 ans chez Microsoft mais n'a pas d'expérience de direction d'une entreprise de cette taille.

Bill Gates pourrait assister M. Nadella en tant que conseiller sur les questions technologiques et stratégiques, selon la source du Wall Street Journal qui dit que c'est une demande du nouveau patron pressenti. Il n'est pas certain toutefois que M. Gates ait le temps d'assurer ce nouveau rôle en plus de ses importantes activités caritatives et de son poste de président du conseil d'administration.

Une possibilité envisagée serait de remplacer M. Gates à la tête du conseil d'administration par un autre membre actuel du conseil, John Thompson, un ancien dirigeant de la société de sécurité informatique Symantec. Ce dernier n'est toutefois pas enthousiaste à cette idée et il faudrait «lui tordre le bras», a indiqué une autre source au Wall Street Journal.

Microsoft est à la recherche d'un nouveau patron depuis l'été dernier, où son actuel directeur général, Steve Ballmer, a annoncé son intention de quitter son poste dans les douze mois.

Le choix de M. Nadella semble suggérer que Microsoft n'entend pas rompre de manière brutale avec la stratégie de M. Ballmer, qui a commencé à transformer le géant des logiciels en une entreprise d'appareils et de services, à l'image de ce que fait le rival Apple.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer