Verizon: résultats en forte hausse

L'opérateur de télécoms américain Verizon (VZ), qui s'apprête... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

L'opérateur de télécoms américain Verizon (VZ), qui s'apprête à consommer son divorce avec le britannique Vodafone, a annoncé mardi des résultats annuels en très forte hausse, influencés toutefois par d'importants effets exceptionnels.

Le groupe américain compte boucler le 21 février l'acquisition des 45% de Vodafone dans leur société commune de téléphonie mobile aux États-Unis, Verizon Wireless.

Cette transaction d'un montant de 130 milliards de dollars, qui avait été annoncée début septembre, devrait avoir un effet positif immédiat d'environ 10% sur les bénéfices de Verizon, précise-t-il dans son communiqué.

Cela permettra en effet à l'avenir au groupe américain d'empocher l'intégralité des gras bénéfices de sa filiale, alors qu'il doit jusqu'ici reverser des milliards de dollars de dividendes à son partenaire britannique.

La téléphonie mobile n'en est pas moins depuis plusieurs trimestres le moteur de croissance de Verizon, qui y a encore augmenté ses marges et son nombre de clients l'an dernier.

En ajoutant ses services de téléphonie fixe, moins rentables en dépit de bonnes performances notamment dans la fibre optique, Verizon a dégagé un bénéfice part du groupe de 11,5 milliards de dollars l'an dernier. C'est 13 fois plus qu'en 2012, où il avait été plombé par de lourdes charges exceptionnelles liées à ses fonds de pension et au passage de l'ouragan Sandy sur le nord-est américain en fin d'année.

Au quatrième trimestre 2013, le bénéfice net a atteint 5,1 milliards de dollars, contre une perte de 4,2 milliards sur la même période un an plus tôt.

Verizon a une fois de plus augmenté ses marges et son nombre de clients dans ses activités de téléphonie mobile.

Le bénéfice par action trimestriel, qui sert de référence aux États-Unis, a dépassé d'un cent la prévision moyenne des analystes, à 66 cents.

Le chiffre d'affaires a progressé pour sa part de 4% à 120,6 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année, et de 3% à 31,1 milliards au quatrième trimestre, des niveaux très légèrement supérieurs aux attentes.

Verizon a en outre annoncé mardi qu'il allait racheter les activités de son compatriote Intel dans le développement de services de télévision accessibles via internet («Cloud TV»). Les modalités financières de l'opération n'ont pas été divulguées.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse de New York, l'action Verizon prenait 0,93% à 48,80 dollars vers 8h30.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer