L'inflation augmente comme prévu aux États-Unis

L'indice des prix à la consommation aux États-Unis... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

L'indice des prix à la consommation aux États-Unis a augmenté de 0,3% en décembre en données corrigées des variations saisonnières, alors que les prix de l'énergie ont affiché une hausse de 2,1%.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les prix à la consommation aux États-Unis ont augmenté conformément aux prévisions en décembre, tirés par un retour à la hausse des prix de l'énergie, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

L'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,3% en décembre en données corrigées des variations saisonnières, alors que les prix de l'énergie ont affiché une hausse de 2,1%.

L'inflation sous-jacente, qui exclut les prix volatils de l'énergie et de l'alimentation, n'a progressé que de 0,1% alors que les analystes prévoyaient une hausse de 0,2%.

En glissement annuel et en données non ajustées des variations saisonnières, la hausse des prix à la consommation s'établit à 1,5% contre 1,2% le mois d'avant.

Hormis les coûts de l'énergie et de l'alimentation, l'inflation sur douze mois demeure à 1,7% au même niveau que les trois derniers mois, note le ministère.

En décembre, les prix de l'énergie sont repartis à la hausse (+2,1%) après deux mois de baisse marquée (-1% en novembre et -1,7% en octobre).

Cette hausse a effacé les baisses observées dans les prix des vols aériens (-4,7%), de l'ameublement, des voitures d'occasion et du secteur des divertissements, notait le ministère.

Les prix de l'alimentation n'ont progressé que de 0,1% et n'ont jamais dépassé cette augmentation mensuelle depuis le mois de juin.

Selon l'autre mesure de l'inflation basée sur les dépenses de consommation (PCE) très observée par la Réserve fédérale (Fed), la hausse des prix sur un an en novembre se situait à 0,9%.

La Fed aimerait voir l'inflation se situer à un niveau annuel de 2%.

Le salaire horaire réel moyen a décru de 0,3% en décembre par rapport à novembre, en données corrigées des variations saisonnières, a par ailleurs indiqué le ministère. Cela résulte de l'effet conjugué d'une hausse de 0,1% de la rémunération et de la hausse de 0,3% de l'indice des prix.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer