• Accueil > 
  • Affaires 
  • > Lumenpulse réalise une acquisition en Italie 

Lumenpulse réalise une acquisition en Italie

Le PDG de Lumenpulse, François-Xavier Souvay... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le PDG de Lumenpulse, François-Xavier Souvay

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Richard Dufour

Le spécialiste montréalais de l'éclairage DEL de haute performance Lumenpulse a annoncé jeudi l'acquisition d'Exenia, un petit fabricant italien de solutions d'éclairage architectural d'intérieur.

La transaction est évaluée à 15 millions et apporte à Lumenpulse des revenus annuels de 12,6 millions. Exenia, une entreprise installée à Florence, n'existe que depuis cinq ans, mais elle profite de l'expertise d'une troisième génération en design de luminaires, a indiqué le PDG de Lumenpulse, François-Xavier Souvay.

« On avait les yeux sur Exenia depuis un bout de temps, a-t-il dit. C'est une compagnie en pleine expansion qui nous ouvre les portes de l'Italie. Ses ventes sont en hausse de 60 % depuis trois ans et c'est une entreprise unique en termes d'intégration de design et de technologie. »

Les dirigeants d'Exenia n'avaient aucune raison de vendre, selon François-Xavier Souvay.

« On leur a vendu notre vision de bâtir une grosse plateforme en Europe et nous allons en plus amener leurs produits en Amérique du Nord », explique M. Souvay.

« Le prix payé est intéressant pour une transaction qui donne de la profondeur au portefeuille de produits de Lumenpulse et qui permet d'étendre les ventes de Lumenpulse dans de nouvelles régions (Italie et sud de l'Europe) », a commenté Ben Holton, de RBC.

Cet analyste souligne que le prix payé équivaut à un multiple de 5,5 fois le bénéfice d'exploitation et de 1,2 fois les revenus d'Exenia, ce qui est inférieur à ce que Lumenpulse a payé pour acheter AlphaLED et Éclairage SDL.

ICÔNE DE RENOMMÉE INTERNATIONALE

L'acquisition d'Exenia se fait par l'entremise du nouveau bureau de Lumenpulse inauguré à Paris au début de l'automne. Une dizaine d'employés travaillent dans ce bureau situé près de la Bourse de Paris, dans le 2e arrondissement.

Ce bureau de Paris a notamment soutiré un contrat d'un demi-million de dollars pour la cathédrale de Strasbourg le mois dernier. « Ce n'est pas tant la valeur du contrat que le symbole que ça représente », a dit François-Xavier Souvay en parlant d'une icône architecturale française de renommée internationale.

Lumenpulse poursuit sa croissance et compte maintenant environ 500 employés. L'entreprise prévoit ajouter entre 150 et 200 personnes à son effectif d'ici trois ans, dont la majorité pour des postes à Montréal.

L'augmentation des revenus, jumelée à un investissement de 5 % du chiffre d'affaires en R et D, explique les besoins de main-d'oeuvre. Lumenpulse recherche notamment des ingénieurs électriques, des ingénieurs mécaniques, des designers industriels, des ingénieurs logiciels embarqués, des ingénieurs en optique, des gens pour le service à la clientèle et les ventes internes, des représentants des ventes, des ingénieurs industriels et des assembleurs de luminaires.

Le titre de Lumenpulse a gagné 9 cents à 16,28 $ à Toronto. L'action avait été inscrite en Bourse au printemps, l'an passé, au prix de 16 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer