• Accueil > 
  • Affaires 
  • > 10 individus accusés de manipulation boursière 

10 individus accusés de manipulation boursière

Après cinq ans d'enquête, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a finalement... (Photo LE SOLEIL)

Agrandir

Photo LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Après cinq ans d'enquête, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a finalement déposé des accusations contre un groupe de 10 individus dans une affaire de manipulation de petits titres boursiers.

Parmi les personnes accusées, on retrouve Serge Ollu, sa femme Denyse Raynault et ses enfants Marie-Christine Raynault-Ollu et Marc-Alexandre Raynault-Ollu. Globalement, la famille fait face à 10 chefs d'accusation.

Les autres accusés sont Michel Demontigny, Yannick Lessard, Dominic Gingras, Michael Raso Cortellazzi, Antonio Savaris et Daniel Ryan.

Selon l'AMF, les défendeurs auraient pris part à un stratagème de manipulation de titres de microentreprises. En anglais, ce stratagème est communément appelé «pump&dump». Les entreprises en cause avaient pour nom HE-5 Ressources, UMining Resources et Neuro-Biotech.

«Les défendeurs auraient, par des pratiques déloyales, abusives ou frauduleuses, agi de manière à influencer ou tenter d'influencer le cours des actions de ces sociétés», est-il écrit dans le communiqué de l'AMF.

Certains des accusés ont déjà eu maille à partir avec les autorités, notamment Serge Ollu, Denyse Raynault, Michael Cortellazzi et Daniel Ryan.

Avant d'être déclarés fautifs et d'être pénalisés, le cas échéant, les accusés devraient faire valoir leurs arguments devant la Cour du Québec au cours des prochains mois.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer