Éducation: tout le monde écope

«C'est sûr que ça va toucher les services... (Photos d'archives)

Agrandir

«C'est sûr que ça va toucher les services aux élèves», a dit hier la présidente de FCSQ, Josée Bouchard.

Photos d'archives

La crainte des commissions scolaires se confirme: elles devront faire de nouvelles compressions de 150 millions, selon les données de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ).

Ces coupes s'ajoutent aux efforts de 640 millions déjà consentis depuis quatre ans. «C'est sûr que ça va toucher les services aux élèves», a dit hier la présidente de FCSQ, Josée Bouchard, soulignant que la loi ne permet pas d'augmenter les taxes scolaires en conséquence. Des contribuables pourront quand même voir leur compte augmenter, car 26 commissions scolaires devront faire d'autres compressions de 68 millions, conséquence de l'abandon du programme de péréquation par le gouvernement précédent.

Par ailleurs, Québec a l'intention de déposer un projet de loi pour mieux contrôler les dépenses des commissions scolaires, qui seront aussi touchées par le gel des effectifs. Les écoles privées et les cégeps auront aussi des compressions à faire.

Du côté des universités, le réinvestissement est moindre que prévu à la suite du Sommet sur l'enseignement supérieur, mais, selon les documents budgétaires, leurs subventions augmentent tout de même de 5,5%.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le tarif des garderies passe à 7,30 $

    Affaires

    Le tarif des garderies passe à 7,30 $

    Le tarif des centres de la petite enfance (CPE) et des autres garderies subventionnées augmentera de 7$ à 7,30$ par jour le 1er octobre. »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer