• Accueil > 
  • Affaires 
  • > 25 millions de plus pour Anges Québec Capital 

25 millions de plus pour Anges Québec Capital

André Forest est vice-président d'Anges Québec, une firme... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

André Forest est vice-président d'Anges Québec, une firme qui fournit du capital de démarrage aux jeunes entreprises.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Québec injecte 25 millions de dollars de plus dans le fonds de co-investissement qui appuie l'intervention du réseau d'anges investisseurs Anges Québec. Ce fonds finance les entreprises au stade de l'amorçage et du démarrage. Avec l'apport des partenaires, le gouvernement souhaite susciter des investissements de 90 millions dans les jeunes entreprises.

De nouveaux fonds d'investissement

Prenant exemple du succès obtenu sur Teralys Capital, des investisseurs en capital de risque dans le secteur des nouvelles technologies, le gouvernement crée un nouveau fonds de fonds en capital de risque en collaboration avec ses partenaires usuels comme le Fonds de solidarité FTQ et la Caisse de dépôt. Le gouvernement y mettra 50 millions.

De plus, Québec place 10 millions dans un fonds consacré à l'essor de la filière biomasse forestière résiduelle. Fondaction CSN et la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF) sont invités à fournir une somme équivalente.

10 millions dans les territoires défavorisés

Québec donne un coup de pouce à Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), mais réduit son crédit d'impôt de 5 %. Une contribution au CRCD donne dorénavant droit à un crédit d'impôt de 45 % au lieu de 50 %. La contribution maximale reste à 5000 $.

Le gouvernement autorise CRCD à vendre pour 150 millions de nouvelles actions en 2014, soit beaucoup plus que ce à quoi le fonds d'une capitalisation de 1,25 milliard aurait eu droit autrement. En contrepartie, toutefois, le fonds fiscalisé s'engage à investir 10 millions en quatre ans dans des MRC défavorisées du Québec.

Nouveau répit pour les fonds locaux d'investissement

Le gouvernement donne un nouveau répit de cinq ans aux fonds locaux d'investissement (FLI), bras financier des 120 centres locaux de développement des MRC du Québec. Les FLI devaient commencer à rembourser les 172 millions que le gouvernement leur a avancés au fil des ans. Celui-ci leur donne une nouvelle période de grâce de cinq ans. Cette décision, jumelée à des assouplissements des modalités, donnera la possibilité aux FLI de faire des investissements additionnels de 25 millions par année dans les entreprises locales.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer