Obsèques d'Albert Jacquard à Paris

Des badauds à proximité de l'église Saint-Sulpice à... (Photo AFP)

Agrandir

Des badauds à proximité de l'église Saint-Sulpice à Paris.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris, France

Les obsèques du généticien et militant de gauche Albert Jacquard, décédé à l'âge de 87 ans, ont été célébrées jeudi à Paris en présence de nombreux militants de l'association Droit au logement (DAL).

Albert Jacquard «avait l'art de nous expliquer des choses magnifiques sur l'humanité», a souligné Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL, dont le scientifique était président d'honneur.

L'astrophysicien Hubert Reeves lui a dit «au revoir» devant l'église Saint-Sulpice, dans le centre de Paris. «C'était un ami», a-t-il dit, saluant «un remarquable humaniste». «J'avais beaucoup d'admiration pour son courage, son sens des valeurs», a ajouté le scientifique.

Les anciens ministres socialiste Louis Besson et communiste Jack Ralite assistaient à la cérémonie.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), est venu saluer la famille d'Albert Jacquard sur le parvis de l'église avant la cérémonie.

Les militants du DAL ont été invités à prendre place dans la nef juste derrière la famille, marquant l'attachement d'Albert Jacquard pour leur combat.

«L'humain d'abord, c'était son credo», a dit dans son homélie Mgr Jacques Gaillot, qui a partagé ses combats pour les sans-papiers.

À l'issue de la cérémonie, des applaudissements nourris ont salué la sortie du cercueil, d'une grande simplicité.

Un cortège d'enseignants de la banlieue populaire de Seine-Saint-Denis qui manifestait au même moment à proximité a également applaudi.

Parallèlement à l'enseignement et son travail d'expert à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cet ancien élève de l'Ecole Polytechnique et de l'université américaine de Stanford, n'aura de cesse de démonter les arguments prétendument scientifiques des théories racistes et sera même témoin en 1987 au procès du nazi Klaus Barbie pour crimes contre l'humanité.

Ses premiers livres, comme «Eloge de la différence : la génétique et l'homme» (1978) rencontrent un grand succès qui ne se démentira pas, même quand il dérivera vers la philosophie, la vulgarisation scientifique ou l'humanisme anti-libéral.

Albert Jacquard a été emporté par une forme de leucémie le 11 septembre. Il devait être inhumé dans l'intimité familiale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer