Un médecin disparaît et abandonne 1500 patients

Le Dr Trevor Wesson pratiquait seul à la clinique... (Photo tirée du compte LinkedIn de Trevor Wesson)

Agrandir

Le Dr Trevor Wesson pratiquait seul à la clinique Novomed, située près du square Victoria, au centre-ville de Montréal. Or, depuis au moins octobre dernier, le médecin a abandonné sa pratique sans aviser personne.

Photo tirée du compte LinkedIn de Trevor Wesson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les 1500 patients du Dr Trevor Wesson attendent depuis l'été dernier d'obtenir leur renouvellement d'ordonnance ou leurs résultats pour des tests « critiques » de mammographie et de sérologie. Or, leur médecin a disparu sans prévenir, il y a quelques semaines. Le Collège des médecins s'adresse maintenant aux tribunaux pour lui bloquer l'accès aux dossiers informatiques de ses patients, puisqu'il les aurait consultés depuis sa mystérieuse disparition.

« Le Dr Wesson a littéralement disparu, ne donne aucune nouvelle, ni ne retourne ses appels ou messages courriel envers quiconque », explique le Collège des médecins du Québec (CMQ) dans une requête pour injonction déposée la semaine dernière au palais de justice de Montréal.

Le Dr Wesson pratiquait seul à la clinique Novomed, située près du square Victoria, au centre-ville de Montréal. Or, depuis au moins octobre dernier, voire la fin du mois d'août, le médecin a abandonné sa pratique sans aviser personne. Il n'habite plus à sa résidence connue et n'a pas payé le loyer de sa clinique, selon le CMQ.

Hier, La Presse a constaté que l'ascenseur ne permettait carrément plus d'accéder à l'étage de sa clinique. Personne n'a répondu à nos appels hier chez Novomed ou chez Diex Recherche, une clinique montréalaise où le Dr Wesson a déjà travaillé.

Le CMQ demande à la Cour supérieure du Québec de bloquer d'urgence tous les accès du Dr Wesson au Dossier Santé Québec et à Omnimed, des plateformes informatiques permettant de consulter des dossiers médicaux. « Le préjudice [pour les patients] est gravissime, irréparable », plaide-t-on. C'est que depuis sa mystérieuse disparition, le médecin - ou quelqu'un ayant ses codes d'accès - s'est connecté à distance des dizaines de fois pour annuler des rendez-vous.

« Il est impérieux et urgent que le Collège puisse assumer sa tâche fondamentale de protéger les patients quant aux suivis requis et quant au contenu de leur dossier médical confidentiel dans le contexte où un médecin disparaît ainsi et cesse sa pratique, laissant ses patients sans soins et suivi », plaide le CMQ dans sa requête.

PATIENTS MÉCONTENTS

Ce sont des patients mécontents qui ont sonné l'alarme auprès du Collège après s'être butés à des portes closes cet automne. Ils attendaient entre autres depuis des semaines un renouvellement d'ordonnance, un résultat d'investigation, un envoi vers un médecin spécialiste ou un transfert de leur dossier. « Il va sans dire que tous les examens prescrits dont les résultats sont reçus nécessitent un suivi immédiat et que la santé des patients qui ne reçoivent pas un tel suivi est à risque », dit-on dans la requête.

« Un médecin ne peut pas du jour au lendemain quitter sa clinique et mettre une note sur sa porte. On ne peut pas laisser les patients en plan comme ça », explique à La Presse Leslie Labranche, porte-parole du CMQ. Le Collège a récupéré depuis tous les dossiers médicaux du docteur fantôme. Un médecin s'affaire à réviser les résultats d'examens des quelque 1500 patients du Dr Wesson et à les prendre en charge pour « éviter qu'ils ne tombent entre deux chaises ».

Sur des sites internet permettant aux internautes d'évaluer de façon anonyme des médecins, de nombreux patients se plaignaient depuis août dernier de la fermeture subite de sa clinique. « J'ai vraiment besoin de voir mon médecin, parce que j'ai besoin d'un suivi pour une IRM. Je veux ravoir mon dossier médical », déplorait l'un d'eux.

Le Dr Wesson est membre actif du Collège des médecins depuis janvier 2012, et a ainsi toujours le droit de délivrer des ordonnances, confirme Leslie Labranche. Mais pour des raisons de confidentialité, la Régie de l'assurance maladie du Québec refuse d'indiquer s'il l'a fait récemment. Aucun Trevor Wesson n'est officiellement porté disparu, selon le Service de police de la Ville de Montréal.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer