Déménagement: le CHUM accueille les patients de l'Hôtel-Dieu

Dès 7h, quelque 70 patients ont été déplacés... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Dès 7h, quelque 70 patients ont été déplacés en civières et en fauteuils roulants, à bord d'ambulances ou de véhicules Medicar.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La cinquantaine de patients hospitalisés à l'hôpital Hôtel-Dieu ont été transférés ce matin vers le nouveau Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) sans embûches.

Dès 5h ce matin, l'urgence de l'Hôtel-Dieu a fermé ses portes. À partir de 7h, les patients ont été transférés vers les nouvelles installations du CHUM, à bord d'ambulances d'Urgence-santé et de véhicules Medicar. « Ça fait des semaines que les gens se préparent à faire le transfert, indique Irène Marcheterre, directrice des communications et de l'accès à l'information du CHUM. On a fait une dernière tournée ce matin pour s'assurer de la stabilité des patients et tout était très bien. »

Des centaines de membres du personnel, médecins, paramédics et bénévoles, répartis en 16 équipes de travail, ont prêté main-forte à la chaîne de transfert afin d'assurer le bon déroulement de la journée. Deux centres de commandement ont été déployés, sur le site d'origine et sur le site du nouvel hôpital pour coordonner les déplacements. « Aux trois minutes environ, on va prendre les patients à l'Hôtel-Dieu, on compte environ 7 minutes jusqu'au CHUM et le patient est pris en charge par le personnel de l'hôpital, expliquait Benoît Garneau, chef des opérations à Urgence-Santé, alors que la moitié des patients avaient déjà été déplacés avec succès. On prend une nouvelle civière et on repart vers l'Hôtel-Dieu pour prendre un autre patient. »

Le déménagement de l'Hôtel-Dieu est amorcé depuis le 23 octobre dernier. Le CHUM a réduit progressivement ses activités cliniques au cours des deux dernières semaines, afin de réduire le nombre de patients à transférer, explique Mme Marcheterre.

« Un moment unique »

« Les problèmes possibles, c'était surtout au niveau du trajet, sur Saint-Urbain », a signifié M. Garneau. Dimanche matin, la circulation n'a pas posé de problème. Un avis avait été envoyé à la population pour leur indiquer de ne pas emprunter la rue Saint-Urbain, ce qui a aidé à la fluidité du trafic selon le chef des opérations.

Les locaux de l'Hôtel-Dieu abriteront des bureaux et des cliniques externes du CHUM jusqu'à ce que la dernière phase du nouvel hôpital soit complétée.

De leur côté, les patients étaient anxieux, mais heureux de vivre le déménagement, a rapporté Irène Marcheterre. « Il y a beaucoup de fébrilité de la part des équipes et des patients, c'est normal. C'est un moment unique d'arriver dans un nouvel hôpital, dans une chambre unique, plus grande, avec des accommodements plus récents. »

Les personnes auparavant hospitalisées au centre médical Saint-Luc ont été accueillies au nouvel hôpital le 8 octobre dernier. L'Hôtel-Dieu est le deuxième des trois établissements du CHUM à être transféré. Le dernier déménagement se fera de l'hôpital Notre-Dame le 26 novembre.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Dernier déménagement pour le CHUM

    Santé

    Dernier déménagement pour le CHUM

    Le transfert de 110 patients de l'Hôpital Notre-Dame vers le nouveau Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) a eu lieu dimanche matin,... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer