Des patients craignent une pénurie de marijuana médicinale

Un petit groupe de consommateurs de cannabis médicinal... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Un petit groupe de consommateurs de cannabis médicinal a dénoncé lundi les difficultés auxquelles ils sont confrontés pour s'approvisionner.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mylène Crête
La Presse Canadienne
OTTAWA

Des consommateurs de cannabis médicinal demandent au gouvernement fédéral de leur rendre la vie plus facile.

Un petit groupe a dénoncé lundi les difficultés auxquelles ils sont confrontés pour s'approvisionner.

En vertu du Règlement sur l'accès au cannabis à des fins médicales, les patients qui veulent produire leur propre marijuana séchée ont le droit à cinq plants à l'intérieur de leur résidence et deux plants à l'extérieur pour chaque gramme.

La limite de possession est 150 grammes de marijuana séchée.

Martin Labbé, âgé de 42 ans, qui a déjà produit son propre cannabis médicinal, avait droit à 25 plants pour produire cinq grammes par jour. Cette autorisation ne lui permettait pas toutefois d'être autosuffisant.

Il craint que le prix du cannabis n'augmente en flèche avec la légalisation de la marijuana et que la demande soit si élevée que cela ne crée une pénurie pour les patients.

Il veut que le gouvernement fédéral assouplisse les règles entourant la marijuana médicinale.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer