• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Ancien site de l'Hôpital de Montréal pour enfants: le projet immobilier doit être révisé 

Ancien site de l'Hôpital de Montréal pour enfants: le projet immobilier doit être révisé

En décembre, le promoteur Devimco a présenté un... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

En décembre, le promoteur Devimco a présenté un projet pour aménager six tours de 20 à 32 étages sur le site de l'ancien Hôpital de Montréal pour enfants.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trop dense, pas assez familial, pas assez vert. L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) demande d'importants changements avant que la métropole ne donne le feu vert au projet immobilier qu'un promoteur souhaite réaliser sur le site de l'ancien Hôpital de Montréal pour enfants.

Saluant la proposition de Devimco, l'Office de consultation... (Image fournie par Devimco) - image 1.0

Agrandir

Saluant la proposition de Devimco, l'Office de consultation publique de Montréal demande toutefois dans son rapport « une révision en profondeur de certaines composantes du projet », notamment le nombre d'appartements prévus.

Image fournie par Devimco

En n'érigeant pas l'une des six tours prévues... (Image fournie par Devimco) - image 1.1

Agrandir

En n'érigeant pas l'une des six tours prévues au projet, la superficie de l'espace vert qui sera aménagé par le promoteur pourrait être doublée.

Image fournie par Devimco

En décembre, le promoteur Devimco a présenté un projet pour aménager six tours de 20 à 32 étages sur ce terrain. Pas moins de 1400 logements seraient ainsi construits - dont 174 sociocommunautaires -, ainsi qu'un hôtel et des espaces de bureaux.

Saluant la proposition, l'OCPM demande toutefois dans son rapport « une révision en profondeur de certaines composantes du projet ». Les commissaires rappellent que les enjeux sont de taille, puisque l'Hôpital de Montréal pour enfants est le premier des ensembles hospitaliers devenus excédentaires à la suite des projets du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). « À ce titre, il se doit d'être exemplaire et porteur pour les autres sites hospitaliers qui seront à redévelopper dans les années à venir », écrivent-ils. En témoigne la consultation qui a suscité un fort engouement : plus de 300 personnes ont participé et 58 mémoires ont été soumis.

RETRANCHEMENT D'UNE TOUR

En somme, l'OCPM estime que le projet présenté est trop dense et qu'il s'insère mal dans le quartier. L'Office recommande que le promoteur renonce à une de ses six tours. Cette décision viendrait toutefois retrancher 324 appartements au projet, soit près du quart des appartements projetés.

Le retranchement de cette tour permettrait toutefois de répondre à une autre critique formulée dans le cadre de la consultation publique : soit que le parc Henri-Dunant, qu'on souhaite aménager, est trop petit. En n'érigeant pas cette sixième tour, on pourrait agrandir l'espace vert jusqu'au boulevard René-Lévesque et ainsi doubler sa superficie.

Enfin, l'Office demande au promoteur de faire plus de place aux logements familiaux. Devimco avait proposé d'offrir avant tout des logements pour personnes âgées, mais la consultation publique a permis d'établir que cette clientèle est bien servie au centre-ville. Ce sont plutôt les grands logements pour les familles à revenus modestes qui manquent cruellement. L'OCPM note d'ailleurs que le projet ne correspond pas à la Stratégie centre-ville présentée par la métropole, qui souhaite justement attirer davantage de familles en son coeur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer