Québec investit en santé mentale et Barrette décrie l'ambiance actuelle

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, était de passage à Montréal ce matin pour annoncer l'ajout de 26,5 millions de dollars à son Plan d'action en santé mentale. D'entrée de jeu, en conférence de presse, le ministre n'a pu cacher son irritation envers les nombreuses critiques qui visent son gouvernement depuis le début de la semaine. « On s'excuse aux médias. On a une bonne nouvelle. On espère qu'elle va percer le mur de l'ambiance générale qu'il y a en ce moment », a-t-il déclaré.

Hier, sur Twitter, M. Barrette avait déjà manifesté son mécontentement en écrivant : « La convergence médiatique favorise-t-elle l'amplification de l'évidente opération de salissage politique que nous vivons ? Oui. »

Questionné sur l'ambiance dans le caucus libéral, le ministre Barrette assure que les « choses vont très bien », mais que plusieurs estiment qu'une « emphase très exagérée » est mise actuellement dans les médias sur des histoires « remontant à cinq ans ».

« Oui, ça nous irrite, parce qu'on essaie d'associer le gouvernement libéral d'aujourd'hui pour lequel personne n'a trouvé l'ombre d'un sujet critiquable sur le plan du financement, et ainsi de suite, avec de la boue qu'on va chercher de cinq, six, sept, dix ans », a dit le ministre.

M. Barrette déplore vivre dans « un univers où accuser est une condamnation ». « C'est pas comme ça qu'une société normale est censée fonctionner », a-t-il affirmé.

Aide dans la communauté pour les gens atteints de troubles mentaux

Les sommes annoncées ce matin par M. Barrette serviront principalement à financer l'ajout de services de proximité pour des adultes et des jeunes atteints de troubles mentaux graves.

  • Nombre de patients supplémentaires touchés par la mesure : 5560
  • Budget initial du Plan d'action en santé mentale : 70 millions $
  • Pourcentage de la population atteinte de troubles mentaux graves : 1,5%

Une vingtaine d'équipes de suivi intensif dans la communauté et 15 équipes d'intervention précoce seront notamment ajoutées aux quatre coins du Québec. « On sait que répondre à ces besoins est important, et que ça prend une approche adaptée (...) Des équipes accompagneront des gens dans la vraie vie, pour amener ces patients à vivre une vie pleine et entière », a déclaré le ministre.

Le ministre a profité de l'occasion pour rappeler que des 100 millions de dollars investis avant Noël pour désengorger les urgences, 30,7 millions permettront le développement de 550 places visant à favoriser le maintien de personnes atteintes de troubles mentaux dans leur communauté.

Pour le ministre, ces mesures « visent à ce que de potentielles situations cliniques et sociales soient évitées ».

***

Ajouts total de places visant à favoriser le maintien dans la communauté de personnes souffrant de troubles mentaux pour 2017-2018.

  • Bas-St-Laurent : 117
  • Saguenay-Lac-St-Jean : 6
  • Capitale-Nationale : 432
  • Mauricie-Centre-du-Québec : 384
  • Estrie : 724
  • Montréal : 892
  • Outaouais : 376
  • Abitibi-Témiscamingue : 28
  • Côte-Nord : 33
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 36
  • Chaudière-Appalaches : 148
  • Laval : 38
  • Lanaudière : 459
  • Laurentides : 770
  • Montérégie : 1689




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer