Le tabagisme semble légèrement diminuer au Canada

Le tabagisme semble légèrement diminuer chez les Canadiens, si l'on en croit de... (Photo Jonathan Hayward, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Photo Jonathan Hayward, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sheryl Ubelacker
La Presse Canadienne
TORONTO

Le tabagisme semble légèrement diminuer chez les Canadiens, si l'on en croit de nouvelles données de Statistique Canada.

L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, dont certains résultats ont été publiés mercredi, révèle notamment que 17,7 % des Canadiens âgés de 12 ans et plus fumaient la cigarette au moins occasionnellement en 2015, comparativement à 18,1 % l'année précédente.

Statistique Canada souligne que la proportion de fumeurs réguliers ou occasionnels était plus élevée chez les hommes que chez les femmes - 20,4 % contre 15 -, et plus élevée encore chez les hommes de 20 à 34 ans - près de 28 %.

Le pourcentage de répondants qui fumaient tous les jours ou à l'occasion était supérieur à la moyenne nationale à Terre-Neuve-et-Labrador (24,4 %), en Saskatchewan (21,8) et au Québec (18,6). Ce pourcentage était inférieur à la moyenne nationale à l'Île-du-Prince-Édouard (14,9 %) et en Colombie-Britannique (13,8).

En 2015, près de 45 % des Canadiens de 12 ans et plus n'avaient jamais fumé de leur vie, et près de 22 % avaient déjà fumé quotidiennement, mais ont arrêté depuis. Par ailleurs, 12,6 % des répondants disaient fumer tous les jours, comparativement à 13,5 % l'année précédente.

Le tabagisme est en recul lent, mais constant au Canada depuis quelques années. Ainsi, en 2000-2001, 26 % des répondants au sondage de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes disaient fumer tous les jours ou à l'occasion; cette proportion était réduite de près du tiers en 2015.

«Ces baisses sont encourageantes, mais il reste encore beaucoup de travail à accomplir», a estimé mercredi Rob Cunningham, analyste principal des politiques à la Société canadienne du cancer. L'organisme presse Santé Canada de se tourner maintenant vers les paquets de cigarettes «neutres» dans le cadre de sa prochaine stratégie de lutte contre le tabagisme.

Les gens commencent habituellement à fumer à l'adolescence, de sorte que le pourcentage de Canadiens qui ne fument toujours pas à l'âge de 20 ans «constitue un bon indicateur des taux futurs de tabagisme», note Statistique Canada. Or, en 2015, près de 58 % des Canadiens âgés de 20 à 24 ans n'avaient jamais fumé. Dans ce groupe d'âge, la proportion de personnes qui n'avaient jamais fumé était par ailleurs plus élevée chez les femmes (65 %) que chez les hommes (52).

Statistique Canada signale que les estimations qui renvoient à la moyenne nationale ou au taux canadien excluent les trois territoires, puisque seule la moitié de ces collectivités ont été visitées en 2015, l'autre moitié l'ayant été en 2016.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer