Exclusif

CHUM: pas avant 2018

Au début du mois d'octobre, le consortium Construction... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Au début du mois d'octobre, le consortium Construction santé Montréal avait fait savoir qu'il ne serait pas prêt à temps pour le 6 novembre comme prévu. C'est un troisième report, puisqu'à l'origine, le bâtiment principal du CHUM devait être terminé le 22 avril 2016.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) arrivera avec une année de retard. Le gouvernement du Québec ne s'attend plus à prendre livraison du nouveau bâtiment avant le début de juin 2017, a appris La Presse de sources proches du projet du CHUM.

Le consortium Construction santé Montréal a, la semaine dernière, fait parvenir une lettre aux responsables du chantier indiquant deux dates possibles pour la livraison de l'édifice. Les représentants du gouvernement retiennent désormais la date la plus éloignée, celle de juin, pour planifier le passage de l'édifice à un hôpital fonctionnel. Comme cette transition doit durer six mois, la mise en service du nouveau CHUM devrait se faire au plus tôt au début de 2018.

Quand il était ministre de la Santé, Philippe Couillard avait nié les retards qui s'accumulaient déjà il y a 10 ans; il avait alors promis que le nouveau CHUM pourrait ouvrir ses portes en 2013!

Au début du mois d'octobre, le consortium avait fait savoir qu'il ne serait pas prêt à temps pour le 6 novembre comme prévu. C'est un troisième report, puisqu'à l'origine, le bâtiment principal du CHUM devait être terminé le 22 avril 2016.

Des pertes de plusieurs millions

Ces retards entraînent des pertes de revenus importantes pour le constructeur. Le contrat en partenariat public-privé prévoit les paiements qui s'étalent sur 30 ans - la date du dernier chèque est inamovible, et les mois de retard sont autant de rentrées perdues pour le consortium. Chaque mois signifie une perte de 11 millions pour le constructeur; les 13 mois de retard entraînent ainsi un manque à gagner de 140 millions.

Les ingénieurs de Québec se penchent sur les explications du consortium pour ses reports. Le groupe laisse entrevoir une date plus tôt que juin, mais le gouvernement n'y croit tout simplement pas, compte tenu du passé récent. On comprend qu'à cause des pénalités, le consortium suggère la date la plus rapprochée, mais Québec exige une « date sûre à 100 % », que le consortium fixe désormais au début de juin 2017.

Or, Québec explique qu'il ne peut attendre le printemps prochain pour être fixé, compte tenu de la complexité de l'opération de transition.

***

LE NOUVEAU CHUM

Il réunira au même endroit l'hôpital Notre-Dame, l'Hôtel Dieu et l'hôpital Saint-Luc. Le coût total est de 3,6 milliards.

Phase 1 (555 millions): Centre de recherche (terminé)

Phases 2 et 3 (3 milliards): Construction de l'hôpital, démolition de l'actuel hôpital Saint-Luc et construction d'un nouveau bâtiment pour les cliniques externes, les bureaux de médecins et un amphithéâtre.

Un feuilleton de plus de 15 ans

FÉVRIER 1995

Le gouvernement Parizeau annonce le regroupement des hôpitaux Saint-Luc, Notre-Dame et Hôtel-Dieu sous une seule entité : le Centre hospitalier universitaire de l'Université de Montréal (CHUM).

AVRIL 1999

Le gouvernement Bouchard annonce que la construction du CHUM se fera sur un seul site.

JANVIER 2000

Après avoir reçu plusieurs propositions, Québec opte pour le 6000, rue Saint-Denis.

AVRIL 2004

La commission Mulroney-Johnson, mise sur pied par le gouvernement Charest pour étudier les projets d'hôpitaux, recommande plutôt de construire le CHUM au 1000, rue Saint-Denis.

JUILLET 2004

Le recteur de l'Université de Montréal, Robert Lacroix, propose plutôt l'ancienne gare de triage, à Outremont, pour regrouper dans un même lieu l'hôpital, le centre de recherche et la faculté de médecine pour en faire une technopole de la santé et du savoir. Il est appuyé par des gens d'affaires, dont Paul Desmarais, jr, de Power Corporation, propriétaire de La Presse.

MARS 2005

Québec annonce que le CHUM sera construit au 1000, rue Saint-Denis.

AVRIL 2006

Le gouvernement Charest annonce que le CHUM sera réalisé en partenariat public-privé (PPP) au coût de 1,1 milliard. Ce mode de construction est aussi choisi pour le Centre de recherche du CHUM, évalué à l'époque à 320 millions.

AVRIL 2009

Le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, brosse un tableau sans complaisance de l'absence de contrôle sur le projet du CHUM par le gouvernement Charest. En deux ans, il constate une hausse de plus de 80 % des coûts estimés.

JANVIER 2010

À la demande des consortiums soumissionnaires dans le projet du Centre de recherche du CHUM, le gouvernement Charest augmente les limites budgétaires du projet à 470 millions.

MARS 2010

Un des deux consortiums soumissionnaires dans le projet du Centre de recherche du CHUM se retire. Seul soumissionnaire, le Groupe Accès-Recherche remporte le contrat. La construction du Centre de recherche est lancée.

DÉCEMBRE 2010

Utilisant des avis d'experts, Québec souligne que le PPP est préférable au mode traditionnel pour la construction du CHUM et permettrait même d'économiser 302 millions. Le gouvernement Charest accepte de hausser la limite budgétaire à 2,089 milliards pour l'hôpital.

FÉVRIER 2011

Du côté de la construction de l'hôpital, un des deux consortiums en lice, Accès Santé CHUM, est écarté en raison de son montage financier qui n'aurait pas respecté certains critères. Désormais seul soumissionnaire, le consortium Collectif Santé Montréal décroche le contrat.

JUIN 2011

Début des travaux. Québec annonce que l'hôpital coûtera 1,97 milliard de dollars. Pour cette somme, le consortium Collectif Santé Montréal s'occupera de la conception, de la construction, du financement et de l'entretien. Le partenariat, d'une durée de 39 ans, se terminera après la fin de la construction du CHUM, prévue pour 2019. Pendant 30 ans, Québec sera donc locataire de l'établissement.

JANVIER 2016

Le consortium annonce que la livraison de la première phase de l'hôpital, prévue pour le 22 avril, est retardée en novembre.

OCTOBRE 2016

Nouveau report: le consortium annonce que l'hôpital ne sera pas prêt pour le 6 novembre comme convenu.

- Par Réjean Bourdeau, La Presse

SOURCES : La Presse, Construction Santé Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer