Québec prévoit un retard dans la livraison du CHUM

Incapable de prendre possession du bâtiment, Québec a... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

Incapable de prendre possession du bâtiment, Québec a retenu depuis avril plus de 70 millions de paiements au consortium chargé de la construction du CHUM.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) ne sera pas prêt à temps. S'il est difficile d'évaluer l'ampleur du retard, à Québec, on est désormais convaincu que le consortium ne pourra livrer l'édifice à temps pour le 6 novembre, comme prévu au contrat du partenariat public-privé conclu sous le gouvernement de Jean Charest.

La confirmation légale, une lettre du constructeur, est attendue aujourd'hui. Mardi, le porte-parole du consortium chargé de la construction du CHUM, Construction santé Montréal (CSM), a expliqué que chaque étage du chantier doit être inspecté pour confirmer l'état des travaux et voir si le nouveau bâtiment pourra être livré le mois prochain. Hier encore, tant du côté de CSM, du bureau du directeur exécutif du CHUM que du cabinet du ministre de la Santé Gaétan Barrette, personne n'a pu confirmer si la date de livraison serait respectée.

SÉRIEUX DOUTES

Même si le message officiel n'est toujours pas transmis, ceux qui ont suivi la progression de ce projet au gouvernement Couillard sont convaincus que l'échéance ne pourra être respectée.

Le consortium doit faire évaluer par un certificateur indépendant si l'immeuble est prêt à passer à une autre étape. Le contrat prévoit que cette attestation doit être faite un mois avant la prise de possession. « Il y a encore de l'ouvrage à faire », s'est limité à commenter un proche du chantier.

Québec demandera à connaître les raisons qui ont forcé le consortium à reporter une nouvelle fois la livraison de l'immeuble. Au départ, le pavillon principal du nouveau CHUM devait être livré le 22 avril. Mais des retards dans la construction ont forcé un premier report.

Incapable de prendre possession du bâtiment, Québec a retenu depuis avril plus de 70 millions de paiements à CSM. À Québec, on explique que le contrat en partenariat public-privé couvre les 30 prochaines années et n'est pas extensible. Comme la date du dernier paiement mensuel est prévue, l'entrepreneur doit encaisser toute perte de revenu liée à un retard de livraison.

***

LE NOUVEAU CHUM

Il réunira au même endroit l'hôpital Notre-Dame, l'Hôtel-Dieu et l'hôpital Saint-Luc du CHUM. Son coût total est de 3,6 milliards.

PHASE 1 (555 MILLIONS)

  • Centre de recherche (terminé)

PHASES 2 ET 3 (3,075 MILLIARDS)

  • Nouvel hôpital à l'angle de la rue Saint-Denis et de l'avenue Viger (date prévue de livraison : 6 novembre) 
  • Démolition de l'actuel hôpital Saint-Luc et construction d'un nouveau bâtiment qui accueillera principalement des cliniques externes, des bureaux de médecin et un amphithéâtre (date prévue de livraison : 2020)

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer