Barrette a «cédé» au lobby du médicament générique, accuse Bouchard

Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, «n'aime pas les pharmaciens» et s'il est revenu sur sa parole et n'a pas respecté son entente avec l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), c'est qu'il a «cédé au lobby des médicaments génériques» et qu'il «préfère se battre contre les pharmaciens» que contre ces grandes entreprises, a déclaré l'ancien premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, en conférence de presse cet après-midi.

Depuis le printemps dernier, Me Bouchard représente l'AQPP dans l'épineux conflit l'opposant à Québec . Après trois mois de blitz de négociations cet été, les pourparlers ont pris fin abruptement vendredi. Un processus d'arbitrage sera entamé sous peu pour régler une partie du litige

Dures critiques

Cet après-midi, Me Bouchard n'a pas été tendre envers le ministre de la Santé, qui n'est «pas l'homme du consensus» selon lui. «Manifestement, il préfère faire les choses lui-même, à sa façon, par des coups de force (...) Alors que des choses aussi délicates, dans une société de droit, ça se traite avec des partenaires», a affirmé Me Bouchard.

En juin 2015, les pharmaciens propriétaires ont signé une entente avec Québec dans laquelle ils acceptaient de céder 400 millions $ sur trois ans au gouvernement. En échange, Québec s'engageait à lever le plafond des allocations professionnelles des pharmaciens. Aussi appelées ristournes, ces allocations sont des montants versés par les compagnies de médicaments génériques aux pharmaciens sous forme de rabais-volume.

Contrairement à l'entente qu'il avait signée en juin 2015, le ministre Barrette a annoncé en avril dernier que le plafond des allocations professionnelles serait plutôt levé partiellement et progressivement, justifiant cette volte-face par le «contexte» qui avait «changé».

«On s'est posé la question: "comment un ministre sérieux (...) a-t-il pu violer sa parole comme il l'a fait?"» a déclaré Me Bouchard qui dit «soupçonner» que le ministre Barrette a «cédé au lobby des médicaments génériques». « Il préfère se battre contre les pharmaciens que se battre avec des multinationales », a affirmé Me Bouchard.

Bris de confiance

Me Bouchard affirme qu'il est rarissime de voir un ministre revenir ainsi sur une entente signée et que cette situation « jette un discrédit sur la fonction gouvernementale».

Directeur général de l'AQPP, Jean Bourcier estime que les négociations de cet été avec Québec ont été une « pure perte de temps ». «Jamais nous n'avons senti la volonté du ministre Barrette de régler » le dossier, a-t-il déclaré cet après-midi, tout en admettant que le lien de confiance est brisé.

«Nous accusons le ministre de fragiliser la pharmacie communautaire en laissant perdurer une crise majeure », a ajouté le président de l'AQPP, Jean Thiffault, qui rappelle que 1000 emplois ont été perdus dans les pharmacies depuis le début de la crise et que 25% des pharmacies sont actuellement en situation de précarité à cause de ce conflit.

L'AQPP affirme avoir déposé des propositions intéressantes pour régler le litige, dont l'une impliquait la disparition des allocations professionnelles en échange d'une compensation de 159 millions $ par année du gouvernement. Selon les pharmaciens, cette proposition aurait permis de « renouveler de fond en comble le système de rémunération des pharmaciens », qui repose en partie depuis des années sur les allocations professionnelles. En effet, le quart de la rémunération nette des pharmaciens provient de ces ristournes.

Me Bouchard déplore que la proposition de l'AQPP n'ait pas pu être discutée à la table de négociations. «On doit maintenant aller devant les tribunaux », dit-il. Le processus d'arbitrage devrait débuter d'ici 30 jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer