Paquet de cigarettes neutre: offensive publicitaire d'un géant du tabac

La publicité de l'entreprise JTI-Macdonald invite les Canadiens à consulter... (Image tirée d'une capture d'écran)

Agrandir

La publicité de l'entreprise JTI-Macdonald invite les Canadiens à consulter un site internet sur lequel on dit tenir un « débat sur le projet politique visant à introduire le paquet neutre ».

Image tirée d'une capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que se terminaient mercredi soir les consultations publiques du gouvernement fédéral sur la banalisation des emballages de produits du tabac, l'entreprise JTI-Macdonald a lancé une offensive publicitaire dans les médias canadiens pour relancer le débat sur la pertinence des emballages neutres.

En Australie, les paquets de cigarettes sont neutres... (PHoto Carla Gottgens, archives Bloomberg) - image 1.0

Agrandir

En Australie, les paquets de cigarettes sont neutres depuis 2012.

PHoto Carla Gottgens, archives Bloomberg

Arborant une image de paquet de cigarettes avec un casque antibruit, la publicité indique que « le gouvernement ne vous écoute pas » et invite les Canadiens à consulter un site internet. Sur le site, financé par l'entreprise JTI-Macdonald, on dit tenir un « débat sur le projet politique visant à introduire le paquet neutre ».

Directrice des communications pour JTI-Macdonald, Caroline Evans affirme que selon un de leurs sondages mené auprès de 2000 Canadiens, seulement un répondant sur dix comprend l'objet de la consultation publique menée par Ottawa. « Comment appeler ça une "consultation" [...] ? », est-il écrit sur le site publicitaire.

Mme Evans ajoute que l'efficacité des emballages neutres n'a pas été prouvée. « En Australie, où les emballages neutres sont obligatoires depuis quatre ans, il n'y a pas eu d'impact. Au contraire, le taux de tabac illégal a augmenté de 21 % durant cette période », affirme Mme Evans.

UNE RÉACTION « PRÉVISIBLE »

Flory Ducas, porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, affirme au contraire que l'instauration d'emballages neutres est une « mesure très efficace pour contrer le tabagisme ». « En Australie, ce changement a diminué le nombre de fumeurs de 0,5 %, soit 108 000 personnes. C'est immense. On parle de milliers de vies touchées par une mesure qui ne coûte rien à l'État », note Mme Ducas.

En juin, la Ville de Montréal a adopté une motion pour appuyer le gouvernement fédéral dans son intention d'imposer les emballages neutres. Le conseiller de la Ville Marvin Rotrand souligne qu'il était « prévisible » que l'industrie réagisse. « Les entreprises de cigarettes disent souvent que les paquets neutres ne sont pas efficaces pour diminuer le taux de tabagisme. Si c'est le cas, pourquoi luttent-elles contre ? », demande-t-il. M. Rotrand rappelle que 10 000 Québécois meurent du tabagisme chaque année et qu'il est important d'adopter des mesures de santé publique en conséquence.

En novembre 2015, Québec a adopté une nouvelle loi sur le tabac qui établit notamment une superficie minimale pour les avertissements de santé publique devant se trouver sur les paquets de cigarettes. Mais en adoptant une loi sur la banalisation des produits du tabac, le fédéral irait encore plus loin. « Entre autres, la taille des paquets et leur couleur seraient standardisées et le nom des marques devrait être en typographie standard », résume Mme Ducas. Celle-ci estime qu'avec leur campagne publicitaire, les cigarettiers veulent « laisser croire, à tort, que c'est un droit d'emballer joliment un produit mortel ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer