Comment se prémunir contre le virus Zika? 

L'aedes aegypti - le moustique de la fièvre... (PHOTO FELIPE DANA, ARCHIVES AP)

Agrandir

L'aedes aegypti - le moustique de la fièvre jaune - est à ce stade le principal vecteur de Zika.

PHOTO FELIPE DANA, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Alors que les premiers cas d'infection au Zika sur le territoire continental des États-Unis auraient été rapportés en Floride, voici quelques faits que les Canadiens doivent savoir pour se prémunir contre le virus.

Qu'est-ce que le virus Zika?

Il s'agit d'une maladie transmise par les moustiques. La propagation a pris l'ampleur d'une épidémie dans plusieurs parties de l'hémisphère sud. Le virus peut entraîner des anomalies congénitales telles que la microcéphalie. Bien que, dans la plupart des cas, l'infection soit contractée par des piqûres de moustiques, plusieurs cas de transmission sexuelle ont été rapportés.

Où le Zika est-il répandu?

Le virus a été détecté en Afrique et dans plusieurs parties de l'Asie à partir des années 1950, puis dans le sud-ouest de l'océan Pacifique à partir de 2007. Les premiers cas d'infection au Zika en Amérique du Sud ont été répertoriés au début de 2015. La propagation a depuis pris des proportions épidémiques en Amérique centrale, en Amérique du Sud, dans le sud du Mexique et dans les Caraïbes. Plus de 1600 cas d'infections ont été recensés aux États-Unis, mais les quatre patients en Floride seraient les premiers à avoir contracté le virus sur le territoire continental des États-Unis. Les cas précédents avaient touché des voyageurs qui revenaient d'une région où le Zika est présent.

Le Zika pourrait-il toucher le Canada?

Un total de 168 cas de contraction du Zika par des voyageurs canadiens - dont un par transmission sexuelle - ont été rapportés. L'espèce de moustique généralement porteuse du virus n'est pas présente au Canada et s'adapterait mal à notre climat, selon l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Cette dernière considère que les risques que le Zika se répande jusqu'au Canada sont faibles.

Comment les Canadiens peuvent-ils se protéger?

En plus d'être sexuellement transmissible, le Zika peut aussi être contenu dans du sang contaminé, a indiqué l'ASPC. Celle-ci recommande aux Canadiens qui voyagent dans des zones touchées par la pandémie d'avoir recours à du chasse-moustique, à des moustiquaires et de porter des vêtements longs. Il est par ailleurs conseillé d'avoir des relations sexuelles protégées avec des personnes qui auraient été exposées au virus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer