Soins à domicile de longue durée: Québec verse 60 millions

Gaétan Barrette... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Gaétan Barrette

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vicky Fragasso-Marquis
La Presse Canadienne

Québec annonce le premier versement d'une enveloppe supplémentaire de 60 millions $ pour les soins à domicile.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et la ministre des Aînés, Francine Charbonneau, ont fait part mardi du versement des premiers 51,9 millions $. Les 8,1 millions $ restants feront l'objet d'une annonce ultérieure.

Dans le budget provincial présenté en mars dernier, le gouvernement Couillard avait promis 60 millions $ «afin d'accroître les services à domicile pour les personnes âgées».

Le gouvernement Couillard dit avoir déboursé 138 millions $ supplémentaires pour ces soins depuis son arrivée au pouvoir, en 2014. Lors de la campagne électorale de 2014, les libéraux avaient promis d'investir 150 millions $ pendant cinq ans.

«Le gouvernement du Parti québécois avait annoncé un investissement en soins en domicile de 100 millions $ par année et nous avons choisi d'investir plus. Malheureusement, en arrivant au pouvoir, nous avons constaté qu'il n'y avait pas de 100 millions $ dans le budget du Parti québécois, parce qu'il n'y avait pas de crédit», a soutenu le ministre Barrette.

Il a tenu à souligner que son gouvernement avait «en même temps atteint l'équilibre budgétaire, trouvé des sommes» pour les soins à domicile. «À chaque année nous avons augmenté les sommes dévolues aux soins à domicile, il n'y a pas eu de coupes», a-t-il ajouté.

Il a toutefois reconnu que plus d'investissements seraient nécessaires, interpellant le gouvernement fédéral pour qu'il remette l'argent qu'il s'était engagé à transférer aux provinces pour les soins à domicile.

«Le gouvernement fédéral s'est engagé pour les soins à domicile à injecter 3 milliards de dollars sur une période de quatre ans au Canada. Ce qui signifie que c'est 23,5 pour cent de ce montant-là qui viendra au Québec. Il y a une année de passée et il y a eu zéro dollar d'investi», a-t-il indiqué.

Il a dénoncé le fait que les questions de santé aient été reléguées au second plan à la dernière réunion des ministres des Finances, le 20 juin dernier à Vancouver. «La santé n'a pas été à l'agenda officiel. (...) Il n'y a rien qui a découlé de ça», a-t-il regretté.

Distribution dans les régions

Les sommes promises mardi seront distribuées «dans les prochains jours» selon la richesse relative des régions. «Les régions plus pauvres recevront un montant proportionnellement différent des régions plus riches», a précisé le ministre.

Les montants iront directement dans les services, a assuré M. Barrette. Les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISS) et les Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSS) devront également présenter un plan de dépenses au ministère, qui fera le suivi.

«On demande aux administrations deux choses: de diriger la majorité de cette somme-là vers les personnes de 65 ans et plus et on réserve (un montant) lorsqu'il y a une densité de population handicapée. On laisse le soin aux administrations de déterminer la forme et la quantité (de services) en fonction des besoins des gens», a-t-il indiqué.

«Mais nous exigeons, pour la reddition de comptes, un suivi quantitatif des choses», a-t-il poursuivi, citant par exemple le nombre d'heures consacrées à ces services et le nombre de prestataires.

Les soins à domicile représentent des coûts annuels de 1,3 milliard $ dans le budget en santé alors que 340 000 personnes reçoivent ces services.

«Au-dessous des attentes», selon le PQ

Les députés du Parti québécois jugent que l'annonce de mardi demeure insuffisante considérant la promesse qu'avaient faite les libéraux en 2014.

«Ce sont les mêmes 60 millions $ déjà annoncés. C'est loin de la promesse libérale de 150 millions $ de plus par année pour les soins à domicile. Un autre engagement non tenu par ce gouvernement», a déclaré le député de Rosemont, Jean-François Lisée, par voie de communiqué.

M. Lisée souhaiterait également savoir comment ont été répartis les montants entre les régions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer