• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Utilisation des blocs opératoires: des chiffres incorrects, selon Barrette 

Utilisation des blocs opératoires: des chiffres incorrects, selon Barrette

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, affirme que le taux d'occupation des... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, affirme que le taux d'occupation des salles d'opération de la province est de 77%, et non pas de 53% comme le soutient la Coalition avenir Québec (CAQ).

Le ministre Barrette accuse le porte-parole de la CAQ en matière de Santé, François Paradis, de véhiculer des «données qui sont tout à fait inexactes» et de « désinformer la population ».

Ce matin, M. Paradis a tenu une conférence de presse dans laquelle il annonçait que les blocs opératoires de la province ne sont utilisés qu'à 53% alors que «20 000 Québécois attendent une chirurgie depuis plus de 6 mois » et qu'environ «6000 personnes attendent depuis plus d'un an».  Le Commissaire à la santé et au bien-être estime que ce taux devrait atteindre 75%. «On veut des ressources pour que les blocs puissent fonctionner. Pour l'instant, ce n'est pas le cas. La moitié du temps, les lumières sont fermées et les portes sont barrées », a soutenu M. Paradis.

Le ministre Barrette reconnait que «l'utilisation des blocs opératoires au Québec n'est pas totale, mais elle n'est certainement pas à la hauteur qui a été véhiculée par M. Paradis.»

Changement de vocation

En point de presse cet après-midi, le ministre a expliqué que dans ses calculs, le député de la CAQ a estimé que le Québec comptait 554 salles d'opération. Or, au fil du temps, certaines salles ont changé de vocation, si bien que 61 sont maintenant inutilisées. Certaines sont même des salles de rangement, a expliqué le ministre.

En plus d'avoir surévalué le nombre de salles d'opération, M. Paradis a utilisé une norme qui ne s'applique pas au Québec, a ajouté M. Barrette. Le député de la CAQ a estimé que le nombre d'heures d'opération devrait être de 10 heures par jour en semaine et de 4 heures le samedi. Cette norme est utilisée par le Commissaire à la santé et au bien-être et par les pays européens.

Mais pour le ministre, cette norme n'est pas utilisée au Québec «parce que nous n'avons pas des quarts de travail de 10 heures», mais plutôt des quarts de 8 heures. «Alors, le taux d'utilisation rapporté par M. Paradis est basé sur une norme qui n'existe pas au Québec et sur un nombre de salles qui est surévalué et non vérifié», a-t-il dit.

Les médecins spécialistes appuient le ministre

La présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, la Dre Diane Francoeur, estime elle aussi que le taux d'occupation de 53%, véhiculé par la CAQ, est faux. « Nous n'avons pas de statistique exacte. Mais selon notre impression terrain, ce taux est d'environ 75% », dit-elle. Pour la Dre Francoeur, la situation n'est pas catastrophique, mais «tant que des patients attendent plus d'un an pour être opérés, c'est inacceptable ». La FMSQ attend d'ailleurs une réponse du ministère de la Santé et des services sociaux (MSSS) au sujet d'une éventuelle tournée des blocs opératoires. La FMSQ avait mené une telle tournée en 2008 et les conclusions de l'exercice avait permis de hausser de 15% le nombre de chirurgies effectuées, rappelle la Dre Francoeur.

Directrice générale au Commissaire à la santé et au bien-être, Anne Robitaille explique que le mandat du Commissaire est d'évaluer la performance du réseau de la santé et que pour ce faire, différentes normes sont utilisées. «La norme voulant que 75% des heures au bloc opératoire soient utilisées est une norme internationale utilisée partout dans le monde», note Mme Robitaille qui ajoute que cette donnée permet «de se comparer aux meilleurs».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer