Les médecins résidents s'attaquent à l'intimidation

Alors que de 45 à 50 % des médecins résidents du Canada disent avoir été... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que de 45 à 50 % des médecins résidents du Canada disent avoir été victimes de harcèlement, d'intimidation ou de mauvais traitements durant leur résidence, la Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) lance une campagne pour mettre fin à cette situation.

« L'intimidation sous toutes ses formes continue de miner les milieux de formation en médecine, et ce, malgré les efforts constants d'éducation offerts dans les milieux. Nous nous devons de travailler ensemble à contrer ce virus résistant », affirme la présidente de la FMRQ, la Dre Annie Trépanier.

La dernière campagne du genre menée par les résidents remonte à 1996. Un colloque sur l'intimidation des médecins résidents sera organisé au cours des prochains mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer