Réforme: les médecins résidents se disent trop pénalisés

La Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) estime que la réforme du... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) estime que la réforme du réseau de la santé se fait «sur le dos des médecins les plus jeunes».

En décembre, Québec a conclu une entente avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) qui restreint le territoire de pratique des nouveaux médecins de famille. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a également annoncé une diminution de 20 % des postes d'omnipraticien en établissement pour favoriser la prise en charge de patients.

Ces changements aux conditions de pratique des médecins de famille, qui entreront en vigueur le 1er juillet, «touchent injustement les jeunes alors que les problèmes d'accès durent depuis des années», déplore le secrétaire de la FMRQ, le Dr Christophe Lemieux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer