Douleur chronique: la marijuana médicale semble sans danger

Les chercheurs ont constaté une amélioration significative dans... (Photo archives La Presse Canadienne/AP)

Agrandir

Les chercheurs ont constaté une amélioration significative dans les niveaux de douleur, l'humeur et la qualité de vie chez patients fumeurs de marijuana.

Photo archives La Presse Canadienne/AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sheryl Ubelacker
La Presse Canadienne
Toronto

Une étude a constaté que les patients qui fumaient de la marijuana à des fins médicales pour soulager la douleur chronique n'étaient pas indisposés par les effets secondaires de la maladie, contrairement à ceux qui ne consommaient pas l'herbe.

Le docteur Mark Ware, un spécialiste de la douleur de Montréal, a dirigé l'étude nationale. Le cannabis médical serait sans danger pour les patients qui sont des utilisateurs de longue date.

L'étude de quatre ans a suivi 215 adultes souffrant de douleur chronique non cancéreuse, qui fumaient de la marijuana à des fins médicales. Ce groupe a été comparé à un groupe de 216 personnes souffrant de douleurs chroniques qui n'étaient pas des fumeurs de marijuana.

Le premier groupe avait accès à de l'herbe d'un producteur autorisé de cannabis, qui contenait 12,5 pour cent de l'ingrédient actif THC.

Les chercheurs ont constaté une amélioration significative dans les niveaux de douleur, l'humeur et la qualité de vie chez les fumeurs de marijuana par rapport aux patients de l'autre groupe. Par ailleurs, les analyses n'ont pas montré d'effets nocifs sur la fonction cognitive.

Toutefois, les utilisateurs de cannabis avaient un risque accru d'effets indésirables mineurs tels que des maux de tête, des nausées, des étourdissements et des problèmes respiratoires liés au tabagisme.

«Il est important de souligner les limites de l'étude», a dit M. Ware.

«Les patients ont été sélectionnés et la plupart étaient des utilisateurs expérimentés. Donc, ce que nous voyons, c'est que cela semble être un médicament relativement sans danger lorsqu'il est utilisé par des gens qui ont déjà constaté les bienfaits qu'il leur apporte.»

«Nous ne pouvons pas tirer des conclusions lorsqu'il est question de nouveaux utilisateurs de cannabis.»

M. Ware a dit que l'étude, publiée en ligne dans le Journal of Pain, devrait aider les médecins à conseiller les patients atteints de douleur chronique quant à l'efficacité de la marijuana à des fins médicales et de ses effets secondaires potentiels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer