Un médecin négligent et récidiviste radié un an

En novembre 2010, le Dr Girard était de... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

En novembre 2010, le Dr Girard était de garde aux urgences de l'hôpital Jean-Talon.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Dr Michel Girard vient d'être radié pour un an par le Collège des médecins pour avoir été négligent avec une patiente. Il ne s'agit pas de la première faute commise par cet omnipraticien de Montréal, dont le dossier professionnel et disciplinaire est «lourd», selon le jugement du Comité de discipline.

En novembre 2010, le Dr Girard était de garde aux urgences de l'hôpital Jean-Talon quand une patiente s'est présentée avec des symptômes de problèmes cardiaques. Le Dr Girard a demandé un électrocardiogramme. Mais une fois les résultats disponibles, il a négligé de les revoir et de se rendre au chevet de sa patiente pour réévaluer son état.

Ce n'est pas la première fois que le Dr Girard est radié pour négligence. En 1995, il avait été radié quatre mois pour avoir négligé d'assumer une prise en charge et un suivi adéquat d'un patient qu'il traitait alors qu'il travaillait pour Urgences-santé.

En plus des plaintes portant sur la qualité de l'exercice du Dr Girard, le dossier professionnel du médecin «démontre des problèmes récurrents d'assiduité et de relations interpersonnelles», peut-on lire dans le jugement.

En 2011, le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) avait notamment retiré les privilèges de pratique du Dr Girard aux urgences, jugeant ses pratiques non conformes.

Le Dr Girard a plaidé coupable aux deux chefs de plainte qui pesaient contre lui. Il a pris l'engagement de ne plus pratiquer en urgence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer