Exclusif

CHUM: le chef intérimaire du département de chirurgie claque la porte

La semaine dernière, un courriel du Dr Conrad... (Photo François Roy, archives La Presse)

Agrandir

La semaine dernière, un courriel du Dr Conrad Pelletier avait circulé dans le bloc opératoire du CHUM. Dans cette lettre, le Dr Pelletier demandait au recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton, d'intervenir auprès de certains candidats afin de les inciter à postuler au poste de chef du département de chirurgie.

Photo François Roy, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chef intérimaire du département de chirurgie du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), le Dr Conrad Pelletier, a remis sa démission cette semaine, invoquant une rupture du lien de confiance.

La directrice des services professionnels du CHUM, la Dre Christiane Arbour, assurera l'intérim d'ici à ce qu'un nouveau candidat soit trouvé pour le poste.

La semaine dernière, un courriel du Dr Pelletier avait circulé dans le bloc opératoire du CHUM. Dans cette lettre, le Dr Pelletier demandait au recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton, d'intervenir auprès de certains candidats afin de les inciter à postuler au poste de chef du département de chirurgie. En effet, en date du 25 mars, seul le chef sortant, le Dr Patrick Harris, avait déposé sa candidature.

Le Dr Pelletier a été troublé de voir ce courriel circuler. «On parle d'un bris de confiance. Le Dr Pelletier a remis sa démission cette semaine», confirme la porte-parole du CHUM, Isabelle Lavigne.

Le Dr Harris, qui a été chef du département de chirurgie du CHUM de 2006 à janvier dernier, s'est retrouvé malgré lui au coeur d'une grande controverse le mois dernier.

Le directeur général du CHUM, Jacques Turgeon, a démissionné avec fracas le 5 mars pour protester contre l'ingérence du ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Selon M. Turgeon, le ministre lui imposait de reconduire le Dr Harris comme chef du département de chirurgie sous peine de ne pas être renommé à la tête du CHUM. Une situation inacceptable, à ses yeux.

Le ministre disait vouloir maintenir en poste tous les chefs de département du CHUM jusqu'au déménagement de l'hôpital, prévu pour l'été 2016. Après bien des rebondissements, Jacques Turgeon a finalement accepté de reprendre les rênes du CHUM, le 10 mars.

Climat tendu

Le processus de nomination du nouveau chef du département de chirurgie du CHUM se déroule dans un climat tendu. La semaine dernière, des employés du bloc opératoire ont été choqués par le courriel envoyé par le Dr Pelletier. Ils y voyaient une ingérence inacceptable. Le CHUM plaidait plutôt qu'il était dans l'intérêt de l'établissement de «solliciter le plus de candidatures de haut niveau possible».

Cette semaine, la direction du CHUM a rencontré plusieurs employés et médecins pour savoir qui a obtenu et fait circuler le courriel du Dr Pelletier. «Certains se font menacer de perdre leur emploi. C'est très tendu, dit une source. Des gens pleurent. Il y a un climat de peur. On assiste à une chasse aux sorcières injustifiée. Le scandale, ce n'est pas que le courriel ait circulé, mais que ce courriel ait existé!», dénonce une autre source.

La porte-parole du CHUM, Isabelle Lavigne, explique que la direction de l'hôpital «tient à faire respecter des principes de confidentialité» et qu'il existe «des attentes de loyauté envers l'employeur, notamment pour des questions de sécurité et de respect des patients».

Au cours des prochains jours, le comité de sélection chargé de nommer le futur chef du département de chirurgie rencontrera différents intervenants et devrait rendre une décision d'ici l'été.

Trois candidats

Trois médecins sont actuellement dans la course à la direction du département de chirurgie du CHUM, a appris La Presse. Le chef sortant, le chirurgien plastique Patrick Harris, est du nombre, tout comme le Dr Michel Gagner et le Dr Richard Ratelle. La porte-parole du CHUM, Isabelle Lavigne, confirme les candidatures. «Le comité de sélection rencontrera les gens du département au cours des prochaines semaines», dit-elle.

Lr Dr Michel Gagner

Chirurgien hépatobiliaire, le Dr Gagner a introduit diverses techniques de chirurgie laparoscopique au Québec depuis 1990. Il est actuellement consultant senior à l'hôpital du Sacré-Coeur et possède une clinique privée de chirurgie bariatrique.

Le Dr Patrick Harris

Chef du département de chirurgie du CHUM de 2006 à janvier dernier, le Dr Patrick Harris est un chirurgien plastique spécialisé dans la reconstruction de la main. Il a notamment fondé le Centre de la main du CHUM.

Le Dr Richard Ratelle

Chirurgien digestif spécialisé en chirurgie laparoscopique, le Dr Ratelle pratique au CHUM depuis 25 ans. Il a occupé différentes fonctions administratives et universitaires. Il a notamment été directeur du programme de chirurgie générale pendant huit ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer