CHUM: Québec solidaire veut une commission parlementaire

Tout en souhaitant que Jacques Turgeon et Jean-Claude... (PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Tout en souhaitant que Jacques Turgeon et Jean-Claude Deschênes reviennent sur leur décision, Québec solidaire estime que le conseil d'administration du CHUM a été victime d'intimidation de la part du ministre de la Santé, Gaétan Barrette (notre photo).

PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Pour faire la lumière sur les démissions du directeur général et du président du conseil d'administration du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), Québec solidaire exige la tenue d'une commission parlementaire de toute urgence.

Tout en souhaitant que Jacques Turgeon et Jean-Claude Deschênes reviennent sur leur décision, Québec solidaire estime que le conseil d'administration du CHUM a été victime d'intimidation de la part du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Pour le député Amir Khadir, ces deux démissions viennent déstabiliser le milieu hospitalier montréalais qui, selon lui, se relevait avec peine de plusieurs années de turbulences.

Amir Khadir affirme que depuis son entrée en poste, le ministre Barrette souffre d'un «sérieux problème d'attitude, parce qu'il dénigre ou intimide tous ceux qui osent contester son opinion ou refusent d'obéir à ses désirs».

Selon le député de Mercier, MM. Turgeon, Deschênes et Barrette doivent comparaitre en commission parlementaire pour faire le point. Si le gouvernement refuse d'éclaircir les faits en commission, Amir Khadir demande au ministre Barrette d'accepter les conséquences de ses actes et de démissionner.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer