Fausse alerte pour un nouveau cas d'Ebola au Québec

Selon le ministre de la Santé Gaétan Barrette,... (Photo Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Selon le ministre de la Santé Gaétan Barrette, les risques de propagation de la fièvre hémorragique sont très faibles au Québec.

Photo Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Le ministère de la Santé et des Services sociaux confirme qu'un nouveau cas possible d'Ebola, qui concernait un homme revenant du Burkina Faso, un pays qui n'est pas touché par l'épidémie, ne s'est pas avéré.

Le ministère a émis samedi soir un avis négatif sur ce cas, détecté en Montérégie.

«Le risque que cette personne ait pu être exposée à l'Ebola est très faible. Par prudence, une demande d'analyse pour Ebola a été adressée au Laboratoire de santé publique pour éliminer ce diagnostic», a expliqué le ministère, qui a fait des vérifications «par mesure de précaution».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer