Un sixième cas de rougeole signalé à Toronto

Un sixième cas de rougeole a été enregistré à Toronto, a indiqué vendredi la... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Helen Branswell
La Presse Canadienne
TORONTO

Un sixième cas de rougeole a été enregistré à Toronto, a indiqué vendredi la direction de la santé publique.

Il s'agit d'un adulte né avant 1970, donc avant l'instauration de la vaccination systématique au Canada, a précisé la porte-parole de la direction de la santé publique de Toronto, Lenore Bromley.

Depuis 10 jours, ce sont donc quatre adultes et deux enfants de Toronto qui ont contracté cette maladie très contagieuse. Plus à l'ouest, dans la vallée du Niagara, une femme a aussi été diagnostiquée de la rougeole cette semaine. La femme dans la jeune vingtaine, qui n'avait pas été vaccinée, a visité Toronto à deux reprises à la fin du mois de janvier.

Les épidémiologistes estiment généralement que les Canadiens qui sont nés avant 1970 sont immunisés contre la rougeole, parce que la plupart d'entre eux ont contracté le virus avant qu'un vaccin ne soit disponible.

Les responsables de la santé publique tentent toujours de déterminer comment le virus de la rougeole est réapparu au Canada, si on peut relier les différents cas entre eux, et si d'autres personnes pouvaient être infectées sans le savoir, a indiqué Mme Bromley.

Jusqu'ici, toutefois, aucun lien n'a pu être clairement établi entre tous les cas enregistrés, a précisé la porte-parole de la santé publique de la métropole canadienne.

Par ailleurs, au Québec, on attend les résultats de tests de dépistage menés chez huit personnes qui pourraient être infectées par le virus de la rougeole dans la région de Lanaudière. Les résultats des analyses devraient être connus «d'ici la fin de la semaine prochaine», et «les personnes qui ont été en contact avec les cas suspects ont toutes été rejointes», indique la porte-parole de la santé publique, Pascale Lamy.

De plus, aucun endroit public ou établissement scolaire n'est concerné par cette présumée éclosion, et aucun autre cas n'a été déclaré depuis plusieurs jours, précise-t-on.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer