• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > L'AMQ déplore le ton des échanges entre les médecins et le ministre Barrette 

L'AMQ déplore le ton des échanges entre les médecins et le ministre Barrette

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette... (Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

À son tour, l'Association médicale du Québec se mêle des discussions entre le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et la Fédération des médecins omnipraticiens concernant les conditions de travail de ces derniers.

L'AMQ a diffusé un communiqué, jeudi, dans lequel elle reproche au ministre de mesurer la productivité des médecins de famille selon une logique «réductionniste, tronquée et simpliste». Elle fait valoir que la productivité d'un médecin de famille ne se mesure pas qu'au nombre d'actes médicaux facturés qu'il pose.

L'association déplore de façon générale le ton acerbe des échanges entre le ministre et les omnipraticiens.

Elle dit garder espoir que le gouvernement abandonnera sa dynamique d'affrontement et discutera avec les syndicats de médecins des meilleures façons d'améliorer l'accès aux services de santé.

Le ministre Barrette a déposé l'automne dernier le projet de loi 20, qui vise notamment à faciliter l'accès aux services des médecins de famille et des médecins spécialistes. Il veut ainsi contribuer à régler les problèmes d'accessibilité à un médecin de famille pour bon nombre de Québécois. Entre autres mesures, la loi prévoit qu'un médecin omnipraticien devra assurer le suivi médical d'un nombre minimal de patients, à défaut de quoi sa rémunération sera réduite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer