Grippe aviaire en C.-B.: l'euthanasie de volailles se met en branle

L'éclosion du virus a mené plusieurs pays asiatiques... (Photo Jonathan Hayward, La Presse Canadienne)

Agrandir

L'éclosion du virus a mené plusieurs pays asiatiques à bannir les volailles provenant de cette région ou même de l'ensemble du Canada.

Photo Jonathan Hayward, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le processus d'euthanasie de jusqu'à 80 000 volailles dans quatre fermes d'élevage dans la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique, a débuté dans le cadre de l'effort pour maîtriser l'éclosion de grippe aviaire.

Les dirigeants de l'Agence canadienne d'inspection des aliments ont mentionné qu'elle euthanasiait systématiquement les volailles en respect des directives internationales. Elle a commencé avec la destruction d'une ferme de production de poulets de type à griller à Chilliwack, là où la souche H5N2 du virus de l'influenza aviaire a d'abord été détectée.

Le docteur Harpreet Kochhar, vétérinaire en chef du Canada, a mentionné que la police aidait à sécuriser les secteurs autour des fermes, qui seront sellées et imprégnées de dioxyde de carbone.

Il a ajouté que les trois fermes de poulets et la ferme de dindes recevront une compensation de la part du gouvernement fédéral pour chaque oiseau tué.

M. Kochhar a déclaré que l'industrie de production de volailles avait volontairement imposé une zone de confinement de trois kilomètres autour des fermes et, que jusqu'à maintenant, il n'y avait aucun signe permettant de croire que le virus se soit répandu à l'extérieur de celles-ci.

L'éclosion du virus a mené plusieurs pays asiatiques à bannir les volailles provenant de cette région ou même de l'ensemble du Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer