Ambulance: Barrette prépare une hausse du tarif

Gelé depuis 17 ans, ce tarif s'élève à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Gelé depuis 17 ans, ce tarif s'élève à 125 $, auquel on ajoute 1,75 $ par kilomètre parcouru.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, entend augmenter le tarif pour le transport par ambulance.

Gelé depuis 17 ans, ce tarif s'élève à 125 $, auquel on ajoute 1,75 $ par kilomètre parcouru.

Dans un rapport rendu public vendredi dernier, le comité national sur les services préhospitaliers d'urgence recommande de revoir ce tarif. Les personnes âgées de plus de 65 ans ne devraient plus bénéficier de la gratuité pour le transport par ambulance. Mais celles qui reçoivent le supplément de revenu garanti devraient être exemptées de payer un tarif. La commission Robillard a fait la même recommandation dans son rapport dévoilé dimanche. Elle estime que le tarif devrait passer à 174 $, auquel on ajouterait 2,95 $ par kilomètre parcouru. Québec dégagerait des économies annuelles de 30 millions avec ces mesures, selon la commission.

Le comité et la commission recommandent également de réformer ce programme dont les coûts ont augmenté de façon importante au cours des dernières années (7% par an depuis 1998). La facture s'élève maintenant à 531 millions, dont 32 millions sont payés par les individus ou des organismes.  

« La tarification pour le transport ambulancier est resté fixe pendant presque les 17 dernières années, a commenté Gaétan Barrette. Je suis de ceux qui pensent que les tarifs gouvernementaux devraient toujours au moins être indexés. Il y a une réflexion qui se fait sur cet élément-là. Certainement qu'il y aura une modulation des tarifs de transport ambulancier dans le futur. » Cette « modulation » ne se ferrait pas selon le revenu, une opération « qui peut être problématique » pour ce type de service. « Il y aura certainement une augmentation qui sera variable dépendamment des situations », s'est contenté de dire M. Barrette.

Ce sera de toute évidence la fin de la gratuité pour les 65 ans et plus. « Cet élément est pris en considération aussi, a affirmé M. Barrette. Ailleurs au Canada, les personnes âgées doivent payer pour le transport ambulancier. »

« Quand on regarde notre situation en général pour le transport ambulancier, a-t-il ajouté, on a les tarifs qui sont les plus bas, et de loin, de façon très substantielle. Je pense que c'est l'heure de repenser ça. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer