Don d'organes: le temps presse pour un jeune leucémique

Jean-Gilles est un petit garçon qui travaillait déjà... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Jean-Gilles est un petit garçon qui travaillait déjà comme acteur, chanteur et mannequin.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un matin de septembre dernier, Jean-Gilles Gadoury, 9 ans, souffrait de maux de tête et de fièvre. À l'hôpital, on a lui fait des prises de sang. Le diagnostic est tombé: leucémie myéloïde aiguë. Un mois plus tard, le seul espoir de survie du garçon est de trouver un donneur de moelle osseuse. Et le temps presse, tant la santé du garçon s'est détériorée.

Le garçon subit ces jours-ci une chimiothérapie de dernier recours à l'Hôpital de Montréal pour enfants. «Il doit absolument passer à travers ce processus pour être en mesure de recevoir une greffe... et ce n'est pas garanti qu'il va être capable de le faire», soupire Geneviève Ste-Marie, une amie de la famille.

Ce type de leucémie touche généralement les adultes, mais chez Jean-Gilles, la maladie est foudroyante.

«La greffe, c'est le dernier soin pour lui, on est au bout des possibilités médicales», souligne-t-elle. Il a déjà subi une chimiothérapie expérimentale. En 10 jours, il a subi 9 traitements. Le 10e n'a pas pu être administré, le garçon étant trop malade.

«C'est le pire des scénarios envisageables qui est en train de se vivre», dit Mme Ste-Marie.

En raison de ces moments particulièrement difficiles, c'est Mme Ste-Marie qui se charge de faire connaître l'histoire de Jean-Gilles sur les médias sociaux, dans l'espoir qu'un donneur soit trouvé. La mère, Marie-Josée Gadoury, réserve toutes ses énergies pour son fils. Elle est à son chevet jour et nuit. Devant son fils, elle tente de garder le moral. «Jean-Gilles est rendu à 26,9 kilos, mais il garde le moral grâce à vous tous», a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Le frère et la soeur du garçon ne sont pas compatibles pour un don de moelle osseuse. La famille s'en remet donc à Héma-Québec et espère trouver un bon samaritain.

«Ce que je vous demande pour lui donner une chance de survie est de partager sa photo pour espérer trouver le plus rapidement possible un donneur de moelle osseuse compatible, car c'est la seule option qui le sauvera. SVP, partagez et appelez Hema-Quebec si vous voulez faire un don de moelle osseuse pour lui, implore la mère sur Facebook. Je suis sans mot pour vous dire ma souffrance, mais je sais que chacun de vous pourra faire une différence pour lui sauver la vie.»

Toute la journée, l'hôpital pour enfants a reçu plusieurs appels de personnes souhaitant faire un don.

Jean-Gilles est un petit garçon qui travaillait déjà comme acteur, chanteur et mannequin. Un petit garçon aux longs cheveux blonds avec des projets plein la tête, raconte Mme Ste-Marie. «C'est un petit garçon très accompli malgré son jeune âge. Il dévore les planches, il a beaucoup de charisme et il adore être devant le public et il est très généreux de son temps», ajoute-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer