Exclusif

Des honoraires d'avocats salés pour les deux CHU

Le CHUM a versé 7,7 millions à différentes... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Le CHUM a versé 7,7 millions à différentes firmes d'avocats depuis 2008, soit le double du CUSM, où la facture atteint 3,8 millions.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis 2008, les deux hôpitaux universitaires de Montréal ont payé un peu plus de 11 millions en honoraires d'avocats pour leurs deux grands projets de construction, révèlent des données obtenues par La Presse en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) a versé 7,7 millions à différentes firmes d'avocats depuis 2008, soit le double de son homologue anglophone, le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), où la facture atteint 3,8 millions.

La porte-parole du CHUM, Isabelle Lavigne, explique que la note d'avocats de son établissement a été plus élevée principalement à cause des sommes dépensées pour les expropriations sur le site de construction du nouvel hôpital, situé en plein centre-ville.

«Nous avons exproprié six résidants et six bâtiments commerciaux, dont l'église Saint-Sauveur et l'hôtel Américain. Nous avons réglé 85 % de ces dossiers à ce jour.»

Isabelle Lavigne, porte-parole du CHUM

Le reste de la facture du CHUM découle de «l'accompagnement juridique» lié au contrat en partenariat public-privé, soit la préparation des contrats de PPP pour la construction du nouvel hôpital et le centre de recherche.

La firme d'avocats Heenan Blaikie et la Société québécoise des infrastructures ont obtenu la majorité des contrats du CHUM.

Mme Lavigne précise que ces honoraires d'avocats sont inclus dans la facture totale de 3,089 milliards pour la construction du grand hôpital.

Pendant ce temps au CUSM

Depuis 2008, le CUSM a quant à lui dépensé 3,8 millions en honoraires d'avocats pour la construction du nouvel hôpital. Le directeur des affaires publiques du CUSM, Richard Fahey, mentionne que les détails exacts des mandats accordés aux firmes d'avocats «ne peuvent être divulgués».

Il précise toutefois que de 2008 à 2010, le CUSM était «en pleine période de soumission et de négociations pour la construction sur le nouveau site Glen». C'est ce qui pourrait en grande partie expliquer que les montants versés à des firmes d'avocats ont été plus élevés durant ces années.

C'est effectivement en 2008 que les sommes payées à des avocats ont été les plus élevées au CUSM, avec 961 591 $.

«Une fois le contrat établi, c'est sûr que le prix baisse», soutient M. Fahey.

Les honoraires d'avocats ne sont pas inclus dans la facture de 1,3 milliard du PPP du CUSM, mais plutôt dans le projet de redéploiement du CUSM, qui comprend les coûts de réaménagement de l'Hôpital général de Montréal. L'enveloppe de ce projet est de 2,355 milliards. «À l'intérieur de ça, un montant est prévu pour les frais de consultants d'étude, d'avocats, d'équipement...», explique M. Fahey.

- Avec la collaboration de Serge Laplante

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer