Clinique de fertilité: un permis est retiré

Pour la première fois depuis l'instauration de la gratuité des traitements de... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Pour la première fois depuis l'instauration de la gratuité des traitements de fécondation in vitro, Québec vient d'obliger une clinique de fertilité à mettre un terme à l'essentiel de ses activités.

Les médecins de la clinique OriginElle, établie boulevard Décarie, réfléchissent avec leurs avocats à la possibilité de contester la décision du gouvernement, selon nos informations.

La quasi-fermeture met dans une situation délicate des centaines de couples qui voient leur rêve d'avoir un enfant s'éloigner: la clinique avait la réputation d'être la seule à accepter les cas les plus difficiles, ceux où le risque d'échec est le plus élevé.

Il y a quelques jours, le permis de fonctionnement de la clinique est arrivé à échéance sans qu'elle puisse le renouveler.

«En effet, la direction de la clinique n'est pas en mesure de satisfaire à une condition en vue du renouvellement de leur permis [soit]: «avoir conclu une entente de services avec un établissement qui exploite un centre hospitalier»», a indiqué Stéphanie Ménard, porte-parole du ministère de la Santé.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer