Exclusif

La hausse salariale des médecins étalée jusqu'en 2029?

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette souhaite... (Photo: Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette souhaite étaler la hausse des salaires des médecins de famille et des spécialistes jusqu'en 2029, une proposition qui ne fait pas l'unanimité.

Photo: Martin Chamberland, archives La Presse

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, souhaite étaler l'augmentation salariale des médecins du Québec jusqu'en 2029, a appris La Presse. Un scénario jugé inacceptable tant par les médecins spécialistes que par les médecins de famille.

«Ce qui est demandé est inacceptable», affirme la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), la Dre Diane Francoeur, qui dit avoir été «surprise» par cette première offre du gouvernement.

«Repousser de 15 ans l'étalement, c'est beaucoup trop. Ce n'est pas acceptable. Mais on veut poursuivre les discussions. On garde espoir», dit Jean-Pierre Dion, directeur des communications de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ)

La semaine dernière, le ministre Barrette a rencontré les deux fédérations de médecins pour discuter de l'étalement de leur hausse salariale. Depuis, aucune information n'a filtré sur les efforts précis demandés aux médecins.

En 2007, alors qu'il était président de la FMSQ, Gaétan Barrette avait négocié un rattrapage salarial qui devait s'étaler jusqu'en 2016. Le rattrapage devait entre autres permettre de réduire l'écart entre la rémunération des médecins du Québec et de l'Ontario. Entre 2008 et 2014, la rémunération des médecins a ainsi augmenté en moyenne de 8,9% par année.

Aujourd'hui ministre de la Santé, Gaétan Barrette souhaite étaler la hausse des salaires des médecins de famille et des spécialistes jusqu'en 2029.

«Ça ferait une hausse qui aura été étalée sur 25 ans. C'est un quart de siècle. C'est beaucoup trop, estime la

Dre Francoeur. En 2029, l'écart salarial avec l'Ontario se sera à nouveau creusé et tout ce qu'on a rattrapé va être à recommencer.»

Discrétion au cabinet

Au cabinet du ministre Barrette, on refuse de confirmer ou d'infirmer les efforts demandés aux médecins. «On attend toujours des réponses des fédérations de médecins. On ne fera pas de négociations sur la place publique», dit l'attachée de presse du ministre Barrette, Joanne Beauvais. Une rencontre est toutefois prévue aujourd'hui entre le ministre et les fédérations de médecins.

La semaine dernière, le ministre Barrette avait déclaré que ses demandes exigeraient des «efforts considérables» de la part des médecins, mais que ses propositions respectaient «intégralement les paramètres de l'entente qui a été convenue».




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer