Les nouveaux parcomètres font rager un groupe de patients

CDN-NDG a annoncé en début d'année une hausse... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

CDN-NDG a annoncé en début d'année une hausse de 50 cents du tarif horaire de ses parcomètres afin d'équilibrer son budget 2014. Mais voilà, il s'avère que l'arrondissement a aussi prévu l'ajout ce printemps de 100 parcomètres dans les rues ceinturant l'hôpital Sainte-Justine.

Photo Olivier Jean, La Presse

Il ne sera plus possible de se garer gratuitement autour de l'hôpital Sainte-Justine pour aller rendre visite à un proche. Pour renflouer ses coffres, l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG) a décidé d'ajouter 100 parcomètres autour de l'établissement, au grand dam du Conseil pour la protection des malades.

CDN-NDG a annoncé en début d'année une hausse de 50 cents du tarif horaire de ses parcomètres afin d'équilibrer son budget 2014. Mais voilà, il s'avère que l'arrondissement a aussi prévu l'ajout ce printemps de 100 parcomètres dans les rues ceinturant l'hôpital Sainte-Justine. Les trois quarts seront implantés dans les rues résidentielles voisines et les autres sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine.

La hausse de 50 cents du taux horaire des parcomètres générera de nouveaux revenus de 842 000$ et les 100 nouveaux parcomètres, 382 000$. De ces sommes, l'arrondissement prévoit récupérer en fin de compte 481 673$.

Une mesure dénoncée

Le Conseil pour la protection des malades dénonce la décision de l'arrondissement de ceinturer l'hôpital Sainte-Justine de parcomètres. «C'est comme le prix exorbitant des stationnements des hôpitaux: on décourage les gens d'aller voir leurs proches hospitalisés», déplore son président, Paul G. Brunet. Celui-ci déplore l'impact que de telles décisions peuvent avoir sur la santé des patients, les visites ayant un effet bénéfique, selon lui. «Il faut favoriser les visites et non les décourager.»

Paul G. Brunet souligne également que le stationnement dans le secteur de Sainte-Justine était déjà particulièrement pénible avant l'ajout de ces parcomètres.

Les travaux pour l'aménagement d'un stationnement souterrain à l'hôpital Sainte-Justine ont en effet considérablement réduit le nombre de cases durant le chantier. De 900 places, le stationnement de l'établissement n'en compte plus que 250, ce qui occasionne de fréquents bouchons d'automobilistes cherchant à se garer. Pendant les travaux, les employés doivent se garer dans deux stationnements éloignés, notamment sur les terrains de l'ancien hippodrome, pour se rendre au travail avec des navettes.

La situation devrait toutefois se rétablir d'ici quelques mois puisque Sainte-Justine prévoit ouvrir son nouveau stationnement à l'été, ce qui rendra disponible un total de 1500 cases.

Fenêtre sur les parcomètres

Fait à souligner, les documents remis aux élus ouvrent une rare fenêtre sur le fonctionnement de Stationnement Montréal. On y apprend notamment que CDN-NDG compte déjà 1404 cases tarifées par des parcomètres. Celles-ci ont rapporté en 2013 la somme de 4,1 millions, soit 2900$ en moyenne par case. La hausse de tarifs et l'ajout de parcomètres devraient faire grimper les revenus à 5,3 millions en 2014.

Les documents permettent également de constater qu'ajouter une borne de paiement coûte 5751$. Stationnement Montréal retient également des frais de 5,65% pour la gestion des parcomètres.

Avec la hausse décrétée par l'arrondissement pour 2014, le tarif horaire des parcomètres de CDN-NDG passe de 1,50$ à 2$ dans les rues résidentielles et de 2$ à 2,50$ dans les artères principales, comme le chemin de la Côte-Sainte-Catherine.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer