Une médication personnalisée en cardiologie

La première ministre du Québec, Pauline Marois, en... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

La première ministre du Québec, Pauline Marois, en compagnie du Dr Jean-Claude Tardif directeur du Centre de recherche en cardiologie.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Québec offre 18,2 millions à l'Institut de cardiologie de Montréal (ICM) pour la réalisation d'un projet
«avant-gardiste» visant à améliorer l'administration de la médication aux malades, en partenariat avec plusieurs grandes entreprises pharmaceutiques.

Le gouvernement Marois estime que son investissement entraînera la création de 150 emplois

«hautement qualifiés» dans la métropole.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer